Les douleurs au bassin

CHRONIQUE/ Qui n’a jamais eu un petit inconfort dans le bas du dos? Au sacrum? Surtout si vous êtes une femme! Les douleurs au bassin peuvent provenir de l’une ou l’autre des articulations sacro-iliaques de votre corps. Cela peut paraître comme un grand terme médical, mais c’est tout simple.

On dit «sacro» pour sacrum, qui est l’os de forme triangulaire à la base de votre colonne vertébrale, et «iliaque» pour les deux os qui complètent votre bassin. Les iliaques ressemblent à de grandes assiettes. Les surfaces osseuses entre le sacrum et les os iliaques de chaque côté sont rugueuses et aident à la stabilité de l’ensemble du bassin. Ces os sont aussi reliés par des ligaments très forts, qui permettent de petits de mouvement. Par-dessus les ligaments, il y a un ensemble de muscles qui viennent stabiliser le bassin et supporter le haut du corps.

Quand nous marchons, il se produit des mouvements, de légères rotations avant et arrière des iliaques en relation avec le sacrum, car les jambes bougent dans des directions opposées. Conséquemment, ces articulations sont toujours sollicitées dans une journée.

Grossesse

Chez la femme enceinte, ces articulations deviennent légèrement plus mobiles afin que le bassin puisse élargir dans le but de permettre au bébé de faire sa sortie en toute sécurité. Il existe une hormone appelée relaxine qui produit un effet de relâchement sur les ligaments et qui peut amener une instabilité du bassin et provoquer des douleurs. La relaxine poursuit aussi son effet lors de l’allaitement. Il est important que les muscles qui maintiennent le bassin et qui le stabilisent soient bien réveillés et coordonnés afin d’éviter les inconforts. Il est donc important d’avoir une bonne poursuite d’exercices de renforcement durant la grossesse et, surtout, après la naissance de bébé pour contrer les effets d’instabilité des articulations.

Chez toute autre personne, il est possible de ressentir des douleurs au bassin en lien avec un incident comme une glissade entraînant une chute sur les fesses ou encore après avoir manqué une marche dans l’escalier.

Un déséquilibre musculaire à la suite d’efforts soutenus à vélo, d’une course à pied ou simplement lors du déménagement d’un meuble peut aussi entraîner des douleurs au bassin. En évaluant votre condition physique, un physiothérapeute pourra vous suggérer des exercices de relâchement musculaire ou de renforcement des muscles qui aideront la stabilité et la mobilité du bassin. Ces muscles sont, entre autres, les fessiers, les muscles abdominaux et les extenseurs lombaires. Ceux-ci aident tous à maintenir un équilibre musculaire en travaillant en synergie et en jouant sur la stabilité du bassin, ce qui vous permet, au final, d’avoir une bonne réaction sur vos douleurs.

Se rassurer et redevenir actif

Il est important de savoir que les douleurs dans la région du bassin sont rarement d’origine très grave. Il s’agit le plus souvent d’un déséquilibre musculaire, soit des muscles courts, longs, faibles et/ou forts. Avec de l’éducation et de bons conseils, vous pourriez reprendre le contrôle de votre bassin. Des exercices comme le pont ou la planche abdominale bien exécutés sont gages de succès et vous pourriez ensuite redevenir actif!