La troupe Les Dmasqués est composée de Denis Giguère, Pierre Lagacé, Jacques Lapointe, Tommy Desloges, Raphaël Raymond, Nancy Tremblay, Jimmy Sirois, Aline Corriveau, Anne-Sophie Hébert, Louise Marsolais et Pierre Harvey.

Les Dmasqués : faire du théâtre, autrement

Pour marquer les 25 ans de la Troupe de l’Atelier Théâtre de Granby, Anne Tremblay a transformé l’histoire de Marie Calumet en une pièce faite sur mesure pour ses comédiens. La reprise de ce roman écrit en 1904 n’est toutefois pas le seul legs de l’auteure aux acteurs. Grâce à elle, certains parrainent et accompagnent les membres de la nouvelle troupe Les Dmasqués. Le groupe permet aux gens présentant une déficience intellectuelle de fouler les planches. Le 3 décembre, il s’attaquera à une pièce de Molière.

Parallèlement à l’écriture de romans, l’auteure Anne Tremblay a fondé Les Dmasqués. C’était en 2002, à Belœil. 

Metteure en scène de la Troupe l’Atelier Théâtre sporadiquement au cours des dernières années, elle a un jour soumis l’idée d’importer son concept ici, à Granby. « L’idée était de faire du théâtre différemment », explique Jean Cadieux, président de l’Atelier Théâtre.

L’occasion de lancer le projet s’est présentée en mai 2016, alors que la Ville de Granby, via l’organisme Vie culturelle et communautaire, annonçait l’octroi de subventions dans le cadre de son Programme de soutien financier aux initiatives culturelles. Avec la collaboration de l’Association de Granby pour la déficience intellectuelle et le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle Montérégie-Est, des acteurs ont été trouvés et la petite troupe lancée.

Six comédiens présentant une légère déficience, épaulés par cinq comédiens piliers de l’Atelier Théâtre présenteront ainsi une adaptation du Malade imaginaire début décembre au Centre culturel France-Arbour. « De la scène, ils en mangent ! », souligne Nancy Tremblay, comédienne dans l’Atelier Théâtre et metteure en scène pour Les Dmasqués.

Des comédiens de la troupe Les Dmasqués en pleine action.

Adaptation

Comme chacun a sa propre façon d’apprendre, la dame a dû adapter sa technique de travail pour transformer les faiblesses des nouveaux comédiens en forces. « Nous faisons beaucoup d’improvisation, dit-elle. Les comédiens piliers sont à leur service. C’est très enrichissant. Ils nous sortent souvent de petits bijoux ! »

« Ça prend des comédiens (piliers) capables de se virer sur une dix cents ! », fait remarquer M. Cadieux, fier de voir de ses collègues jouer un tel rôle de parrainage auprès de cette clientèle différente, mais passionnée.

« Le goût de faire du théâtre et le talent sont là ! », ajoute-t-il.

« C’est un défi, car on doit avoir une toute nouvelle approche du théâtre », note de son côté Jacques Lapointe, directeur de production de l’Atelier Théâtre et responsable du projet Les Dmasqués. D’ailleurs, M. Lapointe tient à souligner la précieuse collaboration de Lise Dambremont, metteure en scène de la troupe Les Dmasqués de Belœil.

Pour faciliter la mise en place de la troupe granbyenne, la dame a suggéré à l’équipe de reprendre le texte du Malade imaginaire présenté dans le passé par ses comédiens. « Il est déjà adapté à notre clientèle, souligne-t-il. Ça va donner quelque chose de vraiment bien ! »

Le Malade imaginaire de Molière sera présenté par la troupe Les Dmasqués le dimanche 3 décembre, à 14 h, au local 100 du Centre culturel France-Arbour situé au 279, rue Principale, à Granby. C’est 10 $ par personne. Les billets sont disponibles auprès de Jacques Lapointe au 450-991-1297.