La machinerie agricole utilisée sur les fermes peut, parfois, être à l’origine d’accidents graves.

Les dangers de l’automne

CHRONIQUE/ À tout bout de champ, l’automne, les agriculteurs sont à la course pour terminer leurs cultures au champ. Récolte, épandage de fumier d’automne, semis d’engrais vert, nivellement, etc. Ça n’arrête jamais ! En plus de la longue liste de choses à faire, Dame Nature n’est souvent pas de la partie. Pluie et temps froid ne sont pas une bonne combinaison pour aller au champ. Les producteurs doivent s’armer de patience et quand le beau temps arrive, les journées sont très chargées ! Chargées aussi en dangers.

Mais y a-t-il tant de dangers en agriculture ?

Les exemples d’accidents bêtes, nous en avons à la tonne. Quelques-uns font même les manchettes. Certains sont des accidents graves, voire mortels. Ils ne sont pas à prendre à la légère. La machinerie est un des problèmes récurrents. Le remplissage de silo hermétique d’ensilage, par exemple, est une cause fréquente d’accidents. La voiture remplie d’ensilage, lorsqu’elle se vide dans le silo hermétique, est un processus que le producteur peut faire plusieurs fois par année. C’est une tâche souvent prise pour acquise. Parfois, l’ensilage peut se coincer et si on n’est pas prudent lors du débourrage (en fermant les moteurs, par exemple), un accident peut être vite arrivé…

Les rampes des équipements oubliées, non remontées en position sécuritaire pour la route, provoquent aussi souvent des accident. Ce phénomène arrive de façon moins régulière, mais il est tout de même extrêmement dangereux. Tard le soir, avec la fatigue dans le corps, cet oubli peut coûter la vie à un automobiliste…

Le silo hermétique est une autre source d’accidents qui, malheureusement, arrivent trop souvent. Plusieurs producteurs ou employés perdent la vie chaque année à cause des gaz toxiques qui s’en dégagent. Ces gaz sont le résultat de la fermentation de l’ensilage. Ils peuvent être présents aussi rapidement que 12 heures après le remplissage du silo et peuvent durer jusqu’à deux semaines. Il faut donc être très prudent pendant toute cette période. Il faut se protéger des gaz lorsque l’on doit aller voir l’ensilage, et ce, en tout temps.

Le port de vêtements souples est aussi une cause d’accidents bêtes qui arrivent sur les fermes. Le vêtement souple peut se coincer très facilement dans la machinerie en mouvement, comme dans le fameux PTO. Le PTO est la pièce rotative qui transmet le couple du moteur à une pièce mécanique qui tourne à une vitesse faramineuse. Je vous laisse imaginer la scène... Un vêtement coincé dans le PTO peut mener à un accident mortel.

Toutes ces sources de danger sont accentuées par la fatigue. Les longues heures de travail, le manque de sommeil, le stress de l’automne : tous ces facteurs font que cette saison est la période de l’année où l’on voit le plus d’accidents.

Aucune récolte ni aucune pluie ne valent un accident mortel. Il faut prendre le temps de bien faire les choses et, surtout, prendre le temps de dormir.

À vos récoltes, chers agriculteurs, mais surtout, à votre sécurité !

Cette chronique est rendue possible grâce au soutien financier de l’UPA.