Yoga prénatal: pour une grossesse zen

CHRONIQUE / Il y a 27 ans, le yoga est entré dans ma vie par la porte du yoga prénatal.

J’avais envie d’une grossesse zen, mais surtout de donner de l’espace en conscience à ce petit bébé qui grandissait dans mon ventre. Le yoga m’a donné la possibilité de reprendre confiance en mes capacités. Il m’a permis de soulager tensions et douleurs dues à un boulot qui me demandait d’être debout pendant de longues heures. Malgré la façon dont se solde notre accouchement, peu importe l’expérience vécue, en puisant dans sa force intérieure, chaque femme, comme le papillon, se libère doucement de sa chrysalide. Le yoga a été là pour m’aider à apprivoiser ce qui ne se contrôle pas.

En plus d’apprendre à mieux respirer, à adopter une meilleure posture, à respecter nos limites et à développer notre sensibilité, le yoga permet de faire de meilleurs choix sur différents aspects souvent peu abordés avec le médecin: l’attachement avec notre bébé, la respiration, le travail profond des muscles transverses (permettant une meilleure «poussée» et une meilleure récupération postnatale), la préparation consciente à l’accouchement, la compréhension du phénomène de la douleur, le respect de notre physiologie et de notre rythme.

La grossesse apporte son lot de changements autant physiques que psychologiques. Il peut être difficile de bien se sentir dans son corps. Les femmes disent souvent qu’elles ne se reconnaissent plus! S’accueillir là où on en est dans sa vie n’est pas toujours facile.

Le yoga accompagnera la femme enceinte dans tous ces changements.

C’est aussi un moment privilégié pour ralentir, diminuer le stress, libérer la fatigue et dénouer les raideurs autant physiques que mentales.

Les étirements doux et les postures travaillent les muscles profonds, aident à assouplir le bassin le préparant à la mise au monde. La conscience apportée aux sensations et à la respiration permet de remplir son réservoir d’énergie. La relaxation soutiendra cette nouvelle réalité et apportera un grand repos à la physiologie afin de récupérer quelques heures de sommeil. Le bébé profitera ainsi d’une maman détendue et cela aidera son positionnement dans le bassin. Libérer le souffle est primordial dans l’approche du yoga. Cela supporte le système nerveux et favorise la maîtrise des pensées.

La formation en yoga prénatal est une post-formation de près de 35 heures qui doit être donnée par une formatrice reconnue par une Fédération de yoga. Il est important avant de s’inscrire à des cours prénataux et, particulièrement, de yoga prénatal, de vérifier que l’enseignant possède la formation adéquate.

Le yoga prénatal est offert à Granby depuis bientôt 14 ans.

Il est toujours temps de vous inscrire pour la session du printemps via le site web de la Ville au www.ville.granby.qc.ca/fr/utilitaires/nav/Inscription-loisirs.

Les sessions de yoga débutent la semaine du 22 avril. Il reste aussi quelques places pour les cours de yoga pour tous, yoga doux et méditation.

Au plaisir de s’y rencontrer!

Namasté!