Marilyn Poulin publie Malek et la fleur bleue au profit de la Fondation Rêves d’enfants

Le charmant coup de tête de Marilyn Poulin

En aidant Delphine Lavoie à réaliser les rêves d’enfants malades, Marilyn Poulin concrétise aussi une ambition qu’elle caressait depuis fort longtemps : celui de publier un livre pour enfants.

Malek et la fleur bleue raconte l’histoire d’un porc-épic d’Amérique adorant explorer la forêt et qui découvre un jour une gigantesque fleur bleue qui le fascinera.

« Mon livre véhicule les valeurs suivantes : le respect de l’environnement, l’entraide et le partage, car je crois que c’est d’actualité et tellement important d’y sensibiliser les jeunes », explique la femme de 32 ans, qui s’est découvert un intérêt marqué pour la littérature jeunesse avec ses enfants.

Malek et la fleur bleue sera disponible au coût de 14,99$ dès le 8 décembre chez BuroPro Citation à Granby.

L’auteure, qui signe le récit et les illustrations du livre, se félicite d’avoir créé un produit 100 % québécois. Corrigé par Rozanne Coenen, enseignante au primaire à Granby, et fignolé par l’entreprise granbyenne Conceptmab, son livre, Mme Poulin l’a également autoédité.

Il s’agit donc d’un projet « coup de tête » dont elle se dit très fière. « Il rassemble tout ce qui me passionne dans la vie : les enfants, les livres et l’art », explique-t-elle.

Mme Poulin a investi 720 heures de son temps, répartis sur six mois, pour réaliser les illustrations de son livre aux crayons de bois. « C’est un véritable exploit pour moi, car malgré le fait d’être diagnostiquée avec un TDA, j’ai su mener à terme ce projet, confie-t-elle. Ça m’a demandé une grande discipline. Je me suis fixé de petits objectifs à atteindre et j’y suis arrivée. Comme quoi lorsqu’on le veut vraiment, tout est possible, et ce, même si le chemin est plus long et plus ardu ! »

Mme Poulin a investi 720 heures, répartis sur six mois, afin de réaliser les illustrations de son livre aux crayons de bois.

Celle qui travaille dans le domaine de la petite enfance depuis une dizaine d’années a renoué avec sa passion pour le dessin. « J’avais arrêté quand j’ai eu des enfants, mais maintenant qu’elles sont plus grandes, je souhaite m’épanouir d’avantage au niveau artistique », indique celle qui offre maintenant des cours de dessin et d’arts plastiques aux petits de 5 à 12 ans.

Si bien qu’elle a eu la piqûre et que d’autres projets mijotent dans son esprit. « Mon prochain livre sera d’un tout autre style ! » promet celle qui souhaite devenir illustratrice littéraire dans le futur, son rêve d’enfance.

Entre temps, elle crée des cartes de souhaits et des signets qu’elle présentera dans des salons d’artisanat et de métiers d’art l’an prochain.

Pour la bonne cause

La Granbyenne d’origine, maintenant établie à Saint-Alphonse-de-Granby, remettra 2 $ par exemplaire vendu à Delphine Lavoie.

L’adolescente, qui a elle-même vaincu une histiocytose à cellules de Langerhans— une maladie si rare qu’on en recense à peine quelques cas chaque année au Canada — souhaite amasser 5000 $ par année, pendant cinq ans, au profit de la Fondation Rêves d’enfants. L’organisme lui a permis de s’envoler vers Disney World en compagnie de sa famille.

« Delphine est venue garder chez moi à quelques reprises, raconte Mme Poulin. Son histoire m’a vraiment touchée et pour moi, ça allait de soi de faire quelque chose pour l’aider. » La mère de famille s’est donné l’objectif d’offrir 600 $ à Delphine, ce qui représente la vente de 300 livres. De prochains ouvrages, dit-elle, pourraient soutenir tout autant de causes. Malek et la fleur bleue sera disponible au coût de 14,99 $ dès le samedi 8 décembre chez BuroPro Citation de Granby.