Marie-Ève Théberge, directrice de l’Auberge sous mon toit, convie les hommes et leur famille à la Coupe de l’espoir, le dimanche 3 juin.

L’Auberge sous mon toit ouvre ses portes

L’Auberge sous mon toit veut faire découvrir ses services. Pour s’y prendre, l’organisme de Granby prépare une journée bien spéciale le dimanche 3 juin: la Coupe de l’espoir.

Ce jour-là, deux coiffeuses et un coiffeur attendront les hommes, puisqu’il s’agit de la clientèle de l’Auberge sous mon toit, pour rafraîchir leur look gratuitement.

Une apparence soignée peut donner plus de confiance à une personne, souligne-t-on dans l’invitation à la journée porte ouverte. « On trouvait que ça collait à notre mission», fait savoir la directrice de l’endroit, Marie-Ève Théberge.

« On espère accueillir entre 150 et 200 personnes pour la première année. C’est notre quota [pour les coiffeurs].»

La coupe de cheveux s’adresse à tous les hommes qui le désirent, peu importe leur niveau de vie. « On connait tous une personne qui peut être dans le besoin un jour», souligne Mme Théberge en invitant les hommes de tous les milieux à profiter de l’occasion.

La journée se veut aussi une activité familiale. Ainsi, du maquillage pour enfants et une vente de hot dogs auront lieu au même moment. Après la visite des lieux, un ancien résident témoignera de son passage à l’Auberge sous mon toit. « Il est toujours dans les parages, puisqu’il est sur le conseil d’administration depuis 20 ans!», note Mme Théberge.

Étienne Marillon a été l’un des premiers résidents de l’Auberge. C’était en 1971.

Son témoignage se fera de façon informelle auprès des visiteurs invités à prendre part à la fête entre 10h et 14h au 317, rue Chapais, à Granby.