Tellement satisfaites de leur collaboration pour la retraite de yoga à Samana en octobre, les amies Lyne Fontaine et Julie Marchand en planifient déjà d’autres en Grèce, au Québec et dans les Caraïbes pour 2019.

Julie Marchand: la femme au mille et un projets

Julie Marchand est inarrêtable. Après trois livres et un nombre incalculable d’heures consacrées au partage de saines habitudes de vie, elle multiplie les projets favorisant le bien-être. Cet automne seulement, elle offrira une retraite de yoga en République dominicaine ainsi qu’un programme de remise en forme de dix semaines, en plus de poursuivre l’écriture de son quatrième bouquin.

Le surnom de « spécialiste du bien-être » va comme un gant à la Bromontoise Julie Marchand. Auteure, conférencière, entraîneuse certifiée AFAA (Aerobics and Fitness Association of America), entrepreneure, professeure de yoga... Tant de chapeaux professionnels qui seront tous sollicités pour son nouveau projet de retraite de yoga à Samana, en République dominicaine.

D’emblée, Julie Marchand avise que ce voyage ne se limitera pas aux séances de yoga sur la plage. « Il y a des entraîneuses qui font des retraites seulement sous l’aspect de l’activité physique, et c’est bien correct. Mais moi, ce n’est pas ce que j’offre. »

En effet, Julie utilisera plutôt le yoga comme prétexte pour inviter les participants à décrocher pleinement. Ils pourront ainsi contempler leurs habitudes décisionnelles physiques et psychologiques afin d’évaluer ce qui mériterait d’être amélioré. « C’est un minipèlerinage avec soi. Et faire de ce voyage intérieur dans un décor de rêve comme à Samana, ça fait magique et ça renforce l’expérience », résume-t-elle.

Comme un voyage, ça ne s’organise pas tout seul, Julie s’est tournée vers Lyne Fontaine, conseillère en voyages pour Les escapades de Lyne, en affiliation avec l’agence de voyages Travelonly Annie Bouchard.

Or, le choix de Lyne Fontaine ne relève pas du hasard. Elle et Julie sont amies depuis une quinzaine d’années. Dès que Julie a eu l’idée de faire une retraite de yoga, les deux femmes ont sauté sur l’occasion pour travailler ensemble.

Tellement satisfaites de leur collaboration pour la retraite à Samana en octobre prochain, elles planifient déjà la prochaine, en Grèce, en mai 2019. Une destination bucket list pour Julie. Une autre suivra au Québec, comme dans les Caraïbes, à automne 2019.

Dix fois mieux... Et plus !
En plus d’avoir des papillons dans le ventre quand elle pense à sa retraite dans le Sud, la spécialiste du bien-être déborde d’enthousiasme quand elle parle de son autre projet automnal : le programme de remise en forme 10XMieux. Celui-ci propose aux participants un accompagnement de dix semaines dans toutes les facettes de leur vie — nourriture, exercices, gestion émotionnelle — afin d’atteindre un état de bien-être solidement ancré. Le tout se déroulera, encore une fois, dans un décor de rêve, soit sur le site de Bromont, montagne d’expériences.

Cette fois, celle qui carbure aux smoothies verts admet que le projet était très ambitieux, au point où elle a demandé un coup de main pour le réaliser. Ou plutôt trois, car elle s’est entourée d’une « dream team » composée d’Éric Pontbriand (gagnant de la dernière saison de Maigrir pour gagner), d’Ariane Monast-Dupuis (spécialiste de la motivation) et d’Isabelle Huot (nutritionniste) et de toute son équipe d’experts de Kilo Solution.

Julie croit qu’ensemble, ils apporteront l’expérience du changement radical et les connaissances nécessaires pour faire de 10XMieux un programme absolument complet.

Et comme si les deux gros morceaux de l’automne ne suffisaient pas, Julie Marchand jongle avec quelques autres projets, dont le tournage de capsules vidéo présentant des réflexions de santé globale — des « wake-up call », comme elle les appelle —, ainsi que la rédaction de son quatrième livre.

« Ça devait être un livre de recettes, mais ce n’est pas ce que les gens voulaient. Dans mes conférences, je raconte mon histoire et la rupture qui a changé ma vie. On me demandait toujours quand j’allais sortir un livre là-dessus », explique-t-elle.

Ce sera donc chose faite. Son livre devrait être publié en 2019.

La famille avant tout
Avec toutes ces occupations, on pourrait croire que Julie Marchand ne fait que travailler, jour et nuit. Pourtant, elle insiste pour dire qu’avant de porter tous ses chapeaux professionnels, elle est « d’abord et avant tout maman et grand-maman ».

« C’est ma première passion et c’est la plus importante ! », déclare la mère de quatre filles et d’un garçon. Elle a d’ailleurs souvent collaboré avec l’un ou l’autre , tantôt pour un livre, tantôt pour une conférence, tantôt pour un cours de yoga. De quoi soupçonner que l’ambition et l’énergie sont héréditaires !

Et si elle manque de temps pour tout faire, c’est tant pis pour le travail.

« L’autre jour, j’avais promis à mon petit-fils de quatre ans et demi que je lui montrerais à pédaler à deux roues. J’étais vraiment dans le jus, mais je tenais à le faire, alors je lui ai montré ! » racontela jeune grand-maman, sans une once de regret.