Le Papillon lune est un magnifique papillon de nuit.

Frémissements de lune et brouillage de sonars

Le Papillon lune est un magnifique papillon de nuit, l’un des plus convoités par les collectionneurs. Ses ailes, d’une envergure de 10 cm, sont de couleur pâle, entre le vert tilleul et le vert menthe. Elles sont bordées d’un liséré mauve, tirant sur le prune à l’avant des ailes antérieures, et sur le lilas à l’extrémité postérieure des ailes. Chacune d’entre elles porte un ocelle, dans des couleurs mariant le jaune, le blanc, le vert, le mauve et le noir. Pour les rapaces nocturnes qui en font la chasse, ces points colorés simulent le regard menaçant d’un prédateur.

Cette stratégie est pourtant inutile avec un autre de ses prédateurs, la Grande Chauve-souris brune, dont la vision est pratiquement nulle. Comme les autres mammifères de sa famille, celle-ci repère plutôt ses proies par écholocation. Mais le Papillon lune dispose d’une stratégie particulière pour brouiller le sonar de la chauve-souris. Chacune des ailes postérieures se prolonge en une longue queue, aussi étendue que l’aile, dont les oscillations épousent le mouvement des ailes.

En observations contrôlées sur plusieurs dizaines de spécimens, les chercheurs ont pu observer que seulement le tiers des proies étaient capturées lorsque les queues étaient intactes. Par contre, chez les spécimens amputés de leur queue, le nombre de victimes dépassait les 80%. En filmant à l’aide de caméras à haute vitesse placées à différents angles, les chercheurs ont pu vérifier que, chez les spécimens dont les queues étaient intactes, celles-ci étaient la cible de la majorité des attaques, plutôt que le milieu du corps.

Après l’éclosion des œufs, pondus à la fin de l’été, cet insecte passe par cinq phases larvaires. À la dernière d’entre elles, la chenille est vert lime, et chacun des segments de son corps, séparé d’une mince ligne jaune pâle, est marqué de points rouge coquelicot sur les flancs et le dos. Le cocon hiberne au sol, parmi l’épais feuillage amassé sous le tapis de neige. Le papillon adulte fait sa sortie en mai, tôt le matin par journée ensoleillée, pour que ses longues ailes majestueuses aient tout le temps de sécher et de se déployer.

Michel Aubé

Vice-président du CINLB et professeur retraité de l'Université de Sherbrooke