L’humoriste imitateur Michaël Rancourt a accepté l’invitation de Julie Desgranges, directrice générale de la Société Alzheimer Granby et région, et de Marie-Pierre Hébert, directrice générale de la Maison soutien aux Aidants, d’offrir un spectacle pour les proches aidants.

Du répit le temps d’un spectacle

Parce que les proches aidants ont, eux aussi, le droit de prendre soin d’eux, la Maison soutien aux Aidants et la Société Alzheimer Granby et région organisent une troisième soirée d’humour leur étant destinée. Spectacle auquel tout la population est, bien sûr, invitée à participer.

L’humoriste et imitateur Michaël Rancourt offrira son spectacle Les années jukebox, de Piaf à Sinatra le 7 novembre prochain à l’auditorium du Cégep de Granby. Outre Édith Piaf et Frank Sinatra, il imitera Les Beatles, Chubby Checker, Johnny Cash et Gilbert Bécaud, pour ne nommer que ceux-là. Il sera accompagné sur scène de musiciens qui donneront un air de fête à la soirée. À travers cette rétrospective vintage, l’humour aura sa place, assure-t-il en entrevue. « Je parle un peu de ma jeunesse, de la technologie des années 50 comparée à celle d’aujourd’hui, de la mode, comme quoi il y a des affaires qui sont revenues à la mode et d’autres qui ne le sont plus. Il y a aussi des habitudes qu’on avait dans le temps. La télévision qui n’était pas la même que celle qu’aujourd’hui... Quoique dans le temps, on avait deux postes de télé et, là, on en a deux aussi: la rénovation et la cuisine!», illustre-t-il en riant.

Il promet que les spectateurs auront des fourmis dans les jambes et qu’ils ne pourront pas s’empêcher de se lever et de danser.

Les organismes au cœur de ce spectacle n’ont d’ailleurs eu aucun mal à le convaincre de venir à Granby offrir son spectacle à un prix imbattable. Les billets se détaillent normalement autour de 45 $, mais pour l’occasion, ils ne coûtent que 20$.

Semaine nationale des proches aidants 
« Je connais les proches aidants, les besoins qu’ils peuvent avoir, la force que ça prend pour faire ce qu’ils font et l’accumulation d’heures pour aider les gens malades, mentionne M. Rancourt. Je le fais, parce que ça me concerne. Les gens ne connaissent pas leur implication. Ils ne savent pas que juste le fait d’aider à faire l’épicerie, ça entre dans le mandat de ‘proche aidant’. Il faut que ce soit connu. Il faut que les gens sachent que la Maison soutien aux Aidants existe. »

Le spectacle s’inscrit dans le cadre de la Semaine nationale des proches aidants. Semaine qui poursuit deux objectifs. « Le premier est d’offrir une soirée divertissante aux gens présents, particulièrement les proches aidants, puisque leur réalité est parfois lourde et exigeante, explique Marie-Pierre Hébert, directrice générale de la Maison soutien aux Aidants. Le temps d’une soirée, ils oublient leur réalité, puis ils s’amusent et ont du plaisir.» Afin que ces aidants naturels en profitent pleinement, l’organisme offre un répit gratuit pour prendre la relève le temps de la soirée.

« L’autre objectif est de faire connaître la réalité des proches aidants au public, car le grand défi es de se reconnaître comme proche aidant. »

Mme Hébert raconte qu’un parent peut ne pas se sentir comme étant un aidant naturel envers son enfant atteint d’une déficience intellectuelle. Pourtant, il répond à sa définition. Le travail d’un aidant naturel n’est pas toujours d’être aux côtés d’une personne malade 24 heures par jour. Ce peut être une aide de quelques heures par semaine. Certains le font à travers le travail et la vie familiale et sont à risque de s’épuiser.

Un aidant naturel, « c’est une personne qui s’occupe d’un proche qui peut être un conjoint, une conjointe, un parent, un enfant ou un ami, décrit Mme Hébert. C’est quelqu’un qui le fait sans rémunération. On le fait avec grand dévouement. Avec le cœur. »

La soirée permettra donc d’en apprendre plus sur les services offerts par cet organisme et par la Société Alzheimer Granby et région.

Une campagne publicitaire qui s’adressera à l’ensemble de la population sera également lancée le dimanche 28 octobre dans les journaux de Granby et à la radio M105.

La campagne vise à sensibiliser la population au rôle du proche aidant, relève Mme Hébert. Les publicités pourront être lues et entendues jusqu’au 10 novembre.

Les billets pour Les années jukebox, de Piaf à Sinatra sont présentement en vente à la Société Alzheimer Granby et région et à la Maison soutien aux Aidants.