Nathalie Debrecen et ses élèves ont décoré des cadeaux qu’ils offriront à des enfants moins nantis.

Des cadeaux qui réchauffent les cœurs

Une douzaine d’enfants de Farnham recevront un cadeau spécial provenant de la classe de Nathalie Debrecen, de l’école Bee Lingue. Depuis 2016, l’enseignante de maternelle sollicite les parents de ses élèves pour offrir un présent à des enfants moins bien nantis.

Mme Debrecen a collaboré avec une travailleuse sociale de Farnham, qui a permis le jumelage et qui se chargera de la distribution des cadeaux. Les élèves de sa classe connaissaient depuis quelques semaines le sexe et l’âge des petits à qui ils offriront des cadeaux. Les enfants sont d’âge à aller à la garderie, soit de six mois à quatre ans. L’information était aussi relayée aux parents. Une boîte à chaussure vide leur était fournie pour leur donner une idée du format de cadeau recherché.

« La valeur éducative que j’enseigne avec ce projet est le partage. C’est de donner au suivant. Ça s’appelle aussi la joie de donner, parce que ça fait plus plaisir, souvent, que de recevoir. Pour un enfant de cinq ou six ans, c’est un peu abstrait, mais c’est une graine que je plante dans leur cœur. J’ai expliqué aux enfants que certains ne recevaient pas de cadeaux à Noël. Ils étaient empathiques. »

Lundi matin, c’était l’heure de décorer les cadeaux contenant des jouets neufs ou usagés. Des suggestions de bons cadeaux à offrir étaient faits et Mme Debrecen demandait qu’on exclue , par exemple, les produits d’hygiène. « On a ciblé les jouets, dit-elle. On a commencé à la mi-novembre et on a reçu plusieurs choses. Des jouets de princesses pour les filles, des casse-têtes, des toutous, de petits robots. On a reçu des livres à colorier, des collants, des poupées. Le budget était à la discrétion des parents. »

Les cadeaux seront distribués aux enfants juste à temps pour Noël.