Marie-Ange Paris dans son décor féerique.

Complètement Noël!

Chez Marie-Ange Paris, le temps des Fêtes dure cinq mois. Du début du mois d’octobre à la mi-février, presque tout l’espace disponible dans sa maison accueille une décoration de Noël. Tout y est, et plus encore. Un décor féerique et lumineux qu’elle partage en ouvrant sa porte aux visiteurs en échange d’un don qu’elle remet chaque année depuis 25 ans à un organisme de la région. En 2018, tout l’argent recueilli ira à la Fondation Un souffle et des ailes.

Mme Paris aime tout de Noël : les décorations, l’ambiance, les gens qui se rassemblent. « Et je suis très patiente ! », lance-t-elle. Pas surprenant alors que toutes les pièces de sa maison, en passant même par la salle de bain, accueillent guirlandes colorées, personnages de toutes les grandeurs, lumières de toutes les grosseurs et boules de tous genres. « Il faut aimer ça ! », ne cache pas la dame de 78 ans. Pour que tout soit en place le 20 novembre, Mme Paris demande l’aide de ses deux sœurs et d’une amie. Pendant six semaines, elles habillent et coiffent de nombreux petits personnages et fourmillent pour décorer la maison, et ce, dans ses moindres recoins. Et, chaque année, un thème est choisi.

Des semaines de travail sont nécessaires à Mme Paris, ses sœurs et des amies, pour tout installer. Chez elle, Noël dure cinq mois!

« J’aime les spectacles, la musique et le chant, raconte la dame. Le couple que forment Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau, de Granby, me fascine beaucoup. Aussi, j’ai été touchée par l’histoire de son petit frère Louis-Philippe (Janvier). Pour trouver un nouveau thème chaque année, il faut se faire aller les méninges ! »

Ainsi, les deux chanteurs trouvent leur place dans un décor mettant en scène un généreux chœur, de nombreuses petites maisons, des guirlandes, des sapins et diverses décorations de Noël.

Le spectacle est époustouflant.

D’une pierre deux coups

Même si le but premier de tout ce travail est de se faire plaisir, Mme Paris tient à partager ce spectacle qui en met plein la vue. Le choix de remettre les dons générés par les visites de cette année à la Fondation Un souffle et des ailes s’est fait naturellement, car la dame ramasse déjà des canettes pour soutenir la cause de l’organisme. Rappelons que celui-ci vise la construction d’une ressource d’hébergement destinée à de jeunes adultes lourdement handicapés. Le terrain qui verra naître ce projet, estimé à 500 000 $, a été acquis en octobre dernier rue Irwin, à Granby. L’endroit arbore déjà les couleurs de l’organisme, car un conteneur pour accueillir les dons de canettes y a été installé récemment. Un autre se trouve à la cantine Itri de la rue Reynolds. « Je n’ai jamais vu, de toute ma vie, une maison décorée à ce point ! , a lancé avec étonnement Manon Gauvin, qui gère la Fondation Un souffle et des ailes. C’est d’une ampleur qui démontre, sans conteste, la passion de cette dame pour Noël. Ce qu’elle fait vaut vraiment le détour. »

Pour vous mettre dans l’ambiance des Fêtes, suffit d’un petit coup de fil à Marie-Ange Paris pour connaître ses disponibilités. Il est possible de la joindre au 450-378-6325.