Hélène Bienvenue et Benoit Chabot (à droite) présenteront leur 5e spectacle de Noël en hommage leur grand complice, Luc Lavigne (à gauche), décédé d’un cancer en octobre.

Chanter en duo pour une étoile

Festive est le mot qui décrit le mieux l’ambiance qui règnera le 13 décembre dans la salle Kaïla du Zoo de Granby. C’est du moins ce que souhaitent Benoit Chabot et Hélène Bienvenue, qui se retrouveront sur scène pour leur cinquième concert de Noël, dont les recettes iront à la Société canadienne du cancer. Ce sera l’occasion pour le duo de rendre hommage à son grand complice, Luc Lavigne, qui a récemment perdu son long combat contre cette sournoise maladie.

Chaque personne réagit différemment lors de la perte d’un être cher. Plutôt que de sombrer dans le négativisme, Benoit Chabot a décidé de célébrer la vie et la bonne humeur contagieuse de son conjoint, Luc, parti trop tôt à 34 ans.

« Hélène et Benoit chantent Noël, c’est un spectacle qui nous fera du bien. On aimait tellement Luc. L’important, c’est que le spectacle le représente. Il aimait l’ensemble des pièces qu’on a choisies dans le répertoire. Mais, on ne veut pas tomber dans le mélodrame. Qu’on en pleure un coup chez nous, c’est correct. Sur scène, on veut rester positifs tout en donnant un sens à ce qu’on livrera au public. »

Pas question non plus de « réinventer la roue », a imagé le chanteur. « Ce qu’on veut écouter à Noël, c’est ce qu’on présentera le 13 décembre. On veut se mettre dans l’ambiance du temps des Fêtes et vivre un beau moment avec les gens dans la salle. »

Il y aura tout de même quelques pièces inédites, notamment Le Noël de la rue d’Édith Piaf. Une incontournable. « La musique était très importante pour Luc. Il avait toujours une liste dans son téléphone pour nos prochains spectacles. Cette pièce de Piaf est moins connue que les classiques de Noël. Alors ce sera un plaisir de la faire découvrir aux gens présents », a-t-il indiqué, ajoutant que le côté « intimiste » de la salle sera un atout indéniable au succès de cette soirée toute spéciale. 

Ralliés à la cause

La cause à endosser a naturellement émergé lorsque le tandem a choisi de se lancer dans l’aventure d’un cinquième spectacle de Noël. « Luc est décédé en octobre. Il avait un ostéosarcome (tumeur maligne des os), une forme rare de cancer. On ne le dira jamais assez, la recherche est tellement importante pour vaincre cette maladie, a dit l’interprète. Alors on a choisi de faire notre part en donnant au suivant. Et pas question de garder un sou dans tout ça. »

Par ailleurs, tous les artisans du spectacle ont également accepté d’y contribuer bénévolement. On parle entre autres du Zoo de Granby, de Show Devant et de Tbo Graphisme. Idem pour Jean-Luc Hébert à la direction musicale, Jean-François Noiseux aux percussions, puis Joanne Buisson et Valérie Caron, toutes deux choristes. Ainsi, tous les fonds amassés seront remis à la Société canadienne du cancer (SCC) par le biais du Relais pour la vie de Granby.

Avant le spectacle, un représentant de la SCC expliquera concrètement à quoi serviront les dons du public, ainsi que la mission de l’organisation. « On va mettre la table comme il se doit. Ensuite, on va livrer tout un show », a lancé Benoit Chabot. Les billets sont en vente au coût de 30 $ via le site heleneetbenoit.com/nœl.