Charlotte-Ophélie Duplain est l’illustratrice derrière la boutique Etsy Chuck Atelier. Elle y vend des autocollants positifs au profit de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais.

Aider comme on aurait voulu l’être

Au terme d’une période sombre et difficile en 2016, Charlotte-Ophélie Duplain a su remettre de la couleur dans sa vie grâce au dessin. Tellement, qu’après des études en graphisme, la jeune femme est devenue illustratrice. Pour aider les autres comme elle aurait voulu l’être, elle propose aujourd’hui des autocollants porteurs d’images et de messages positifs. Des illustrations dont les profits de la vente vont directement à une fondation qui lutte contre l’intimidation, la violence et la discrimination faites aux enfants en milieu scolaire. Des causes qui lui tiennent particulièrement à cœur.

« Comme je ne suis pas une activiste, je sensibilise, je fais ma part, par de petits trucs, indique la jeune femme de 21 ans. Des trucs que j’aime. Des images et des mots que j’aurais aimé voir ou lire pour me dire que je n’étais pas seule (dans ma situation). »

C’est que la vie n’a pas toujours été douce avec Charlotte-Ophélie, qui raconte avoir grandi dans une famille dysfonctionnelle. Enfant, elle se sentait déjà différente des autres. Déconnectée. « J’ai des problèmes de santé mentale et, en 2016, j’ai dû être hospitalisée pendant quatre mois après une tentative de suicide, raconte celle pour qui la vie a repris son cours. Le dessin a été ma distraction. C’est ce qui me rend heureuse. »

Alors que l’ambiance est plus « stable et paisible » dans sa famille et qu’elle prend une médication adaptée à son état, Charlotte-Ophélie a voulu « faire quelque chose de productif » et, surtout, de positif.

« Il ne faut pas rester là à se gratter le bobo ! », insiste celle qui dit avoir beaucoup cheminé au cours des dernières années.

Voici les autocollants que propose la jeune artiste.

Ainsi, après avoir lu un dépliant portant sur le programme Jeunes volontaires du Carrefour Jeunesse Emploi des Cantons-de-l’Est, elle a décidé de lancer son projet de boutique Etsy en ligne, au profit de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais.

Ainsi, sur Chuck Atelier (Chuck étant son surnom), Charlotte-Ophélie propose pour l’heure cinq autocollants colorés qui mettent en scène l’amour propre, la santé mentale et la communauté LGBT.

Jeunes volontaires, chapeauté par Emploi-Québec, permet à des participants âgés de 16 à 29 ans sans emploi régulier à temps plein et à ceux qui ne sont pas aux études à temps complet de développer des compétences tout en réalisant un projet. Celui-ci peut toucher n’importe quel domaine. Il peut également s’étendre sur 9 à 52 semaines et le participant doit y consacrer au moins 20 heures pas semaine. Aussi, chaque participant doit se coller à un mentor lié au domaine dans lequel il entend travailler pour être soutenu dans toutes les étapes de l’élaboration de son projet. Charlotte-Ophélie peut compter sur l’appui d’une femme qui lui a enseigné le graphisme et qui possède, elle aussi, sa propre boutique Etsy.

« Elle croit en moi, se réjouit l’illustratrice. Le but, pour l’instant, n’est pas de faire des sous. C’est d’apprendre des choses et de remettre les dons à un organisme. »

Mais une fois son projet mené à terme, Charlotte-Ophélie n’entend pas fermer Chuck Atelier. Au contraire. Elle souhaite augmenter le nombre de produits vendus. Par exemple, aux autocollants elle veut ajouter des sacs réutilisables, des t-shirts et des tasses véhiculant, eux aussi, des messages positifs.

« Mes messages, je les écris pour les autres, mais je les fais pour moi aussi », ne cache pas la jeune femme. D’ailleurs, elle qui est bilingue entend en produire sous peu en français. Le but d’avoir lancé d’abord ses autocollants en anglais était de rejoindre un plus large public. Ce qu’elle aimerait que les gens comprennent par son art, c’est que la maladie mentale ou l’orientation sexuelle d’une personne ne la définit pas en entier. « C’est simplement un aspect de notre vie, dit-elle. On ne se résume pas à ça. Il est possible de vivre normalement et d’avancer malgré, par exemple, un problème de santé mentale. On peut passer à autre chose. » Pour y arriver, il ne faut surtout pas hésiter à demander de l’aide, insiste-t-elle.

Pour découvrir les autocollants produits par Charlotte-Ophélie Duplain, rendez-vous au www.etsy.com/ca-fr/shop/chuckatelier ou sur la page Facebook Chuck Atelier.