L’amour: la « temps danse » agricole

CHRONIQUE/ Quand vient la Saint-Valentin, pourquoi ne pas se tourner vers les célibataires et leur proposer que… l’amour soit dans le pré ? Eh oui, ce qui sera in en 2019 sera l’amour rural, le vrai. Celui qui se passe en terrain agricole. Grâce à certaines émissions télévisées agricoles, c’est maintenant tendance d’être producteur agricole !

L’amour est dans le pré nous a présenté plusieurs célibataires et fait connaître leur réalité et ambitions. Les fermiers nous a présenté le mode vie et l’ambiance de travail d’une dynamique ferme maraîchère biologique. La semaine verte nous instruit depuis longtemps sur les multiples facettes agricoles et environnementales préoccupant différents groupes de personnes et touchant divers intérêts.

Des études ont montré qu’être en couple augmentait le succès et la viabilité des projets d’établissement ou de relève agricole. Aussi, il a été démontré que les jeunes considéraient le couple plus important que certaines autres sphères de leur vie comme les amis et les réseaux familiaux. Mais comment rencontrer la perle rare quand on passe la majeure partie de son temps sur un tracteur et dans une étable ou une porcherie ?

Détrompez-vous, mesdames et messieurs célibataires, cette perle n’est pas toujours prise par son travail ! Les agriculteurs s’adonnent à plusieurs loisirs permettant de « lâcher » leur fou et faire de folles rencontres. Les courses de motocross, les cours de danse country, les clubs de motoneiges ou de VTT, le ski, les tournois de hockey, de baseball ou de quilles ne sont que quelques exemples.

Mais où trouve-t-on cette perle rare mis à part le fait de s’inscrire à une téléréalité, à des agences de rencontre spécialisées dans les conquêtes rurales ? « Agri-rencontre » en est un bon exemple.

Sur Facebook, la communauté Farmers célibataires semble également offrir un terrain fertile pour les rencontres. Par contre, rien ne vaut le cercle d’amis et les entremetteurs qui vous présentent leur perle. Sortir aide aussi. Des lieux de rencontre comme le Salon de l’agriculteur, les différents comités agricoles, les formations et les colloques sont de belles occasions de rencontres entre des gens qui partagent le même intérêt.

Soyons honnête : avoir un partenaire agriculteur demande une ouverture d’esprit sur l’horaire et les périodes intenses de travail. Par contre, cela laisse plein d’opportunités. L’agriculteur vient dîner le midi. En saison morte, il est là le soir pour coucher les enfants. Cela offre un mode de vie sain où l’auto n’est pas nécessaire pour aller travailler ! On possède un terrain pour faire pousser des légumes et une viande élevée avec amour. Il y a aussi, à proximité, l’espace nécessaire pour faire des activités sportives comme le ski de fond ou permettre l’aménagement d’une patinoire. L’horaire de travail est également sain pour le corps en offrant du temps pour les sports d’hiver et un travail physique au champ l’été ou à l’étable à l’année. Et que dire des siestes après le dîner ou des câlins possibles en plein cœur de journée ! Convaincus ?

Et si un jour de beaux bébés complétaient votre projet, sachez que ceux-ci profiteront d’un environnement sain. Ils joueront dehors et auront de vrais gros tracteurs pour s’amuser !

Club conseil Gestrie-sol

Cette chronique est rendue possible grâce au soutien financier de l’UPA.