La Voix de l’Est
Club conseil Gestrie-Sol
La Voix de l'Est
Club conseil Gestrie-Sol
Ce printemps, les semences arrivent et repartent de chez le semencier à coup de centaines de sacs de 25 kg, ou encore en vrac, car elles doivent être échangées à cause du retard de près de trois semaines que connaissent actuellement les agriculteurs.
Ce printemps, les semences arrivent et repartent de chez le semencier à coup de centaines de sacs de 25 kg, ou encore en vrac, car elles doivent être échangées à cause du retard de près de trois semaines que connaissent actuellement les agriculteurs.

Ils «s’aiment» enfin leurs semences !

CHRONIQUE / Dans un de ses contes, Fred Pellerin nous présente Baptiste La graine, vendeur de semences. Il les vendait «à la graine». Ce printemps toutefois, les semences arrivent et repartent de chez le semencier à coup de centaines de sacs de 25 kg, ou encore en vrac, car elles doivent être échangées à cause du retard de près de trois semaines que connaissent actuellement les agriculteurs.