Actualités

Visite de jardins de Granby

Devant le succès de la formule de l’été dernier, le conseil de quartier 2 revient avec une visite des beaux jardins et potagers de Granby, en autobus.

Le dimanche 22 juillet, tout le monde pourra ainsi se déplacer sans avoir à chercher les adresses, et pique-niquer le midi, à l’ombre des arbres du collège Mont-Sacré-Cœur. 

La visite sera de nouveau dirigée par Lise Deslauriers, présidente de la Société d’horticulture de Granby. Le public est attendu pour un départ vers 9h30, au Mont-Sacré-Cœur, tandis que la tournée de l’après-midi débutera à 13h, après le pique-nique. En cas de pluie, l’activité est annulée. 

Consultez le site granbyquartier2.org pour en apprendre davantage sur le conseil de quartier 2. Vous pouvez aussi communiquer directement avec Lise Deslauriers, le soir, au 450-372-1400. 

Le collège Mont-Sacré-Cœur est situé au 110, rue Denison Est, à Granby. Isabelle Gaboriault

Actualités

Une marche « apportez votre chien »

Une marche de sensibilisation à la sclérose en plaques... avec des chiens ? Si à première vue, le lien n’est pas évident à établir, pour l’organisme SEPHYR, il est tout naturel. Les animaux de compassion (et non de compagnie) font du bien aux malades et leurs proches. La marche du 9 septembre le soulignera à grand trait.

« Mishka apporte de la douceur », certifie Lucille Dignard, directrice générale de Sclérose en plaques Haute-Yamaska Richelieu (SEPHYR). Tenant dans ses bras le petit chien blanc, « animal de compassion depuis six ans », elle a annoncé que la prochaine marche de sensibilisation tenue par l’organisme se fera en compagnie du meilleur ami de l’Homme pour sensibiliser les gens à l’importance des animaux pour les malades. Mme Dignard indique avoir été souvent témoin de la tristesse de plusieurs malades chroniques. Souvent obligés de quitter leur maison, qui devient mésadaptée avec la progression de la maladie, ils sont contraints d’abandonner leurs animaux.

Actualités

Marcher de monts en vignobles

La réputation de la beauté des paysages de Brome-Missisquoi n’est plus à faire. Mais que diriez-vous de prendre vraiment le temps de les admirer... en marchant ? C’est ce que proposera dès 2019 le Compostelle québécois, l’entreprise du Sheffordois Doris Lajoie.

La marche pèlerine Monts et vignobles de l’Estrie est une boucle de 140 km réalisée en huit jours. Elle part de Granby, où le groupe fera d’abord le tour du lac Boivin, et emprunte les chemins menant à Bromont, Dunham, Frelighsburg, Sutton et Lac-Brome, secteur Knowlton.

Actualités

Penny Lamarre: branchée sur le positif

Est-ce qu’on rend la pareille à une personne que l’on sait malade quand celle-ci nous demande si on va bien? En compagnie de Penny Lamarre, oui. La femme de 43 ans parle ouvertement de son état. La leucémie aiguë qui l’a récemment assaillie, elle veut en parler pour aider et inspirer les gens présentement dans la même situation qu’elle. Rencontre avec une battante qui croit en la force d’un réseau, en affaires comme dans la vie.

Il y a à peine quatre mois, Penny Lamarre veillait sur ses enfants comme le font toutes les mamans. Elle était capitaine de son équipe de hockey balle. Elle faisait du vélo et planchait, à petits pas, sur le lancement de sa nouvelle compagnie prônant le réseautage autrement. Jamais elle n’a vu venir ce qui allait lui arriver. «Je suis une machine, lance-t-elle. J’ai toujours dit que je vivrais jusqu’à 100 ans!»

Actualités

Le transport et les vacances

CHRONIQUE/ Les vacances arrivent à grands pas pour certains alors que d’autres sont dedans à pieds joints. Voilà un beau moment pour faire des activités qui sortent de l’ordinaire... et plus de transport en voiture ou à vélo. Pour plusieurs, ces situations sont angoissantes, parce qu’elles causent des maux de dos ou de genoux. Voici donc quelques petits trucs pour faire un beau voyage et une bonne gestion de vos inconforts.

Si vous partez en voiture pour une longue période, pensez à faire des arrêts pour vous étirer. Vous pouvez, par exemple, prendre quelques minutes pour marcher pendant que les enfants se lancent un ballon. Cela crée une période intéressante aux enfants pour dépenser leur énergie. Ce sera juste plus calme dans le véhicule par la suite ! Une autre belle idée avec des enfants est de jouer à cache-cache dans une aire de repos le long de l’autoroute. Vous pouvez faire des étirements comme lever les bras le plus haut possible en faisant de grandes inspirations et expirations entre 30 secondes et une minute. Aussi, penchez-vous doucement d’un côté et de l’autre. En prenant votre petite marche, vous pouvez aussi lever vos genoux le plus haut possible pour quelques pas. Cela aide beaucoup pour les inconforts au bas du dos.

Hebdo

Cloé perce l’écran

Cloé Racine, huit ans, rêvait d’« être dans la télé » et elle a été exaucée. Cet été, on peut même voir son petit visage rousselé dans deux publicités. Cet automne, elle incarnera Eva dans Les Simone. Et tout ça, c’est sans parler de ses nombreux projets à venir. Portrait d’une jeune comédienne d’ici qui est passée des rôles muets aux premiers rôles dans le temps de le dire.

Comme de nombreux enfants, Cloé, qui se dirige en troisième année du primaire à l’école du Phénix de Granby, était fascinée par le petit écran. Tellement que sa mère a décidé de faire des recherches pour rendre concret son souhait de s’y retrouver un jour. « Cloé a une personnalité pétillante, avoue Marilène Bédard. Elle prend beaucoup de place et elle est très extravertie. Qu’elle veuille faire ce métier n’est pas une surprise pour nous ! »

Hebdo

Déserter le cancer

Inscrite avec sa sœur Marie-Hèlène et son amie d’enfance Lyne Bessette au tout nouveau trek Rose Trip, Rachel Lauzière sait qu’une fois dans le désert marocain, la boussole deviendra sa meilleure amie. L’outil guidera ses pas, mais pas son cœur. Lui sait exactement quelle est sa mission. Là-bas, entre deux dunes, il souhaite «enterrer le cancer». Le sien et celui de toutes ces femmes dont la vie s’est retrouvée sur pause à cause du cancer du sein.

«J’envoie promener le cancer dans le désert!», lance Rachel, 43 ans. Cette phrase, la représentante pharmaceutique en a d’ailleurs fait le slogan de l’équipe qu’elle formera avec sa grande sœur et son amie, L2B7 contre le cancer (deux Lauzière et une Bessette!), en vue de l’aventure pédestre qui aura lieu dans la région de Merzouga, pendant quatre jours, en octobre.

Hebdo

Biodiversité en milieu agricole, un mythe?

CHRONIQUE/ À tout bout de champ, en milieu agricole, on ne voit que de grandes étendues de champ avec une seule culture. Maïs, soya, petits fruits. La biodiversité en milieu agricole, est-ce possible ?

Dans les villes et les banlieues, beaucoup d’efforts sont mis pour attirer les pollinisateurs et les différentes espèces d’animaux, comme les oiseaux champêtres, les chauves-souris ou les amphibiens. Des aménagements d’eau, différentes variétés de fleurs ou des abris/nichoirs aident la nature à survivre. Est-ce qu’autant d’efforts sont déployés en milieu agricole ?

Hebdo

L’Allemagne, vue autrement! (partie 1)

CHRONIQUE/ À quoi pensez-vous quand vous entendez parler des vins allemands ? Pour plusieurs, le Liebfraumilch, la fameuse bouteille bleue si populaire dans les années 1970, est la référence en termes de vins allemands.

Le Liebfraumilch correspond à un vin blanc doux (sucré) composé de 70 % de riesling, de müller-thurgau ou de sylvaner et dont les standards de qualité laissent place à la discussion. Au détriment des autres styles produits, il a été largement exporté au cours du 20e siècle, contribuant ainsi à la mauvaise presse des vins allemands. Il est donc maintenant temps d’ouvrir vos horizons !

Hebdo

Voir du pays et grandir

Comme le veut l’adage, les voyages forment la jeunesse. Il y a dix ans, Claire Bergeron mettait le tout en pratique en lançant une série de voyages humanitaires à l’école secondaire J-H.-Leclerc de Granby. Sans le savoir, cette initiative a permis à ses participants d’en apprendre un peu plus sur eux-mêmes et de devenir de meilleurs citoyens du monde.

Deux pays, six expéditions, 135 élèves : ce qui était un rêve de jeunesse pour l’enseignante a fait des petits. « Pendant mon bac en théologie, j’ai vu des missionnaires laïques partir. J’avais envie de partir, moi aussi, et je m’étais promis qu’un jour, un jour... » raconte l’enseignante en Éthique et culture religieuse, qui a également pu observer les bienfaits d’un voyage humanitaire chez sa fille qui revenait d’un séjour au Guatemala.