Hebdo

Quand la musique rencontre la science

Un quintet jazz français s’amuse à décortiquer le son dans un spectacle qui marie musique et science. Ophonius sera de passage à Granby le temps d’une représentation. Grâce aux contacts de l’Harmonie de Granby, il se produira au Centre culturel France-Arbour le 27 mai prochain.

Un saxophoniste du groupe, qui connaissait bien l’Harmonie de Granby, a proposé à sa directrice, Priscille Lafontaine, d’offrir une prestation dans le coin alors que du 24 au 31 mai, Ophonius se trouvera à Sherbrooke.

Hebdo

Des airs d’orchestre symphonique

Une soixantaine de musiciens seront réunis sur la scène de la salle Gérard-Savaria, au collège du Mont-Sacré-Coeur, le 2 juin. L’Harmonie Jeunesse y interprétera de la musique tirée de classiques cinématographiques accompagnée d’anciens membres, des Cordes-à-vent de Sutton et de l’ensemble vocal Xpérience. Le Stage Band du collège sera aussi de la programmation.

Il s’agira du 59e concert de l’Harmonie Jeunesse. « Ce sont les jeunes qui ont choisi ce qu’ils avaient envie de faire pour leur concert, parce qu’il faut quand même les motiver pour travailler huit mois sur un projet, indique Maylyssa Landry, directrice adjointe de l’Harmonie Jeunesse. C’est super le fun. On a acheté plein de nouvelles pièces pour l’occasion. »

Hebdo

CHRONIQUE/ Glande précieuse

Du mot grec turoïdos qui signifie «en forme de porte», notre glande précieuse, la thyroïde, sécrète deux hormones importantes: T3 et T4. Située à l’avant du cou, cette glande de vie agit comme un petit gendarme en régulant la vitesse de fonctionnement de tout le corps.

Elle régule le métabolisme des lipides et des glucides, le système endocrinien, le niveau de calcium dans le sang, le coeur, le système nerveux (mémoire, concentration, dépression), le squelette, les cheveux, le système lymphatique, les humeurs, la chaleur interne et les processus de croissance. Elle supervise la digestion et l’assimilation, le rythme cardiaque et respiratoire, la sexualité et le système immunitaire. Toutefois, elle n’est pas seule à faire ce travail. Les sécrétions hormonales de la thyroïde sont régulées minutieusement par deux autres glandes maîtresses: l’hypophyse et l’hypothalamus situées au centre du cerveau. Pour toutes sortes de raisons, ce système de régulation peut se dérégler. Sensible au stress, le travail de la thyroïde est directement lié au système nerveux et endocrinien. La santé des surrénales sera aussi une alliée incontournable.

Hebdo

Un Bromontois en mission au Maroc

Rage. Au Québec, on associe souvent ce mot à la conduite automobile. On pense aussi au raton laveur ou à la chauve-souris. Or, au Maroc, le chien est un important vecteur de cette maladie contagieuse et mortelle, transmissible à l’humain. Le chirurgien vétérinaire Bertrand Lussier vient tout juste de boucler une mission, aussi dépaysante qu’intense, pour lutter contre la rage et la surpopulation animale dans cet état d’Afrique du Nord.

Bertrand Lussier a découvert le Maroc en tant que conférencier il y a quelques années. Il n’a toutefois pas hésité à se lancer dans l’aventure en allant y pratiquer sur le terrain. «La surpopulation animale est omniprésente au Maroc. Les chiens errants sont partout dans les villes et se tiennent près des dépotoirs. Le problème, c’est qu’ils se transmettent la rage entre eux, mais aussi à l’humain. Je ne me suis pas posé de question quand on m’a invité à participer une mission là-bas», a indiqué le chercheur associé au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

Hebdo

CHRONIQUE/ Un petit rusé qui squatte le nid de ses prédateurs

Nous avons déjà évoqué le «parasitisme de couvée» chez le vacher à tête brune (chronique du 22 mars 2017), un comportement rare chez les oiseaux, mais que l’on retrouve aussi chez d’autres espèces animales. C’est le cas du méné jaune, de la famille des cyprinidés.

Celle-ci comprend le plus grand nombre d’espèces de poissons: quelque 2 000 dans le monde, dont 286 en Amérique du Nord et 28 au Québec. Certains membres, comme la carpe, peuvent dépasser 120 cm, mais dans le sous-groupe des ménés, la majorité des espèces varie entre 4 et 10 cm.

Hebdo

Au front pour les travailleuses de proximité

Leur travail est largement méconnu du grand public, mais sur le terrain, elles changent des vies. Après presque dix ans d’interventions, les travailleuses de proximité de Brome-Missiquoi sortent de l’ombre pour parler de ce service qui risque de disparaître, faute de financement.

Difficile d’expliquer exactement c’est qu’est une travailleuse de proximité. Elles ne sont que deux présentement sur le territoire et n’ont ni horaire précis ni lieu de travail déterminé. Et elles ont encore moins de quotas de patients à respecter.

Hebdo

Une idée qui a du chien!

Quel bonheur d’avoir un chien! Les petits «cadeaux» de pitou, leur odeur et la peur de mettre le pied dessus, un peu moins. Pour soulager certains maîtres de l’ingrate corvée de débarrasser leur terrain des excréments de leur meilleur ami, un couple de la région a mis sur pied son entreprise de ramassage des besoins canins, Zooloo.

«On a eu l’idée cet hiver. Sur Internet, j’ai vu que c’était un service offert aux États-Unis, et aussi sur la Rive-Nord et la Rive-Sud de Montréal», explique Simon Boissonneault-Robert.

Hebdo

Une cour sur mesure pour Maddox

Son système immunitaire déficient l’exposant à plusieurs maladies, le petit Maddox ne peut pas se rendre au parc. Pourtant, rien n’amuse autant le garçonnet que d’aller jouer dehors. Sa mère, Karine Lafrenière, a donc décidé de lui créer un parc sur mesure, chez lui. Et pour offrir à son fils une cour de rêve, la Farnhamienne mise sur la générosité de la communauté.

Âgé de trois ans, Maddox ne l’a pas eu facile. À sa naissance extrêmement prématuré, le garçon ne pesait qu’une livre et deux onces; on a dû le réanimer, en plus de lui faire subir cinq transfusions. Il a par la suite survécu à plusieurs arrêts respiratoires et a été placé sous un respirateur artificiel pendant près de quatre semaines avant d’être intubé et placé sous lunette nasa pendant plus de dix mois.

Hebdo

Se divertir pour une bonne cause

S’imprégner de musique, rire et s’émerveiller : voilà ce que propose pour une huitième année le Super spectacle au profit d’Opération Enfant Soleil. Les organisateurs espèrent d’ailleurs que l’événement leur permettra de battre des records...

Les habitués du Super spectacle ne devraient pas être trop dépaysés. « On garde la même formule gagnante, c’est-à-dire un spectacle de variétés familial pour les 7 à 77 ans, lance Richard Gariépy, directeur général de l’événement. On fait une grande place aux artistes locaux, autant de la relève que les plus expérimentés. » Par exemple cette année, Maude Brodeur, qui a participé à La Voix, et Johanne Lefebvre, une artiste bien connue de la région, seront de la partie.

Hebdo

Quand on veut, on peut

«Quand on veut, on peut.» Personne n’est mieux placé que Marie-Philippe Gill pour témoigner de la force de cette maxime. Grande prématurée, la jeune femme a connu un parcours scolaire exigeant, qui l’a pourtant menée à une reconnaissance internationale.

En fait, les honneurs se succèdent, ce printemps, pour la Bromontoise. Son plus récent fait d’armes : la bourse Women Techmakers du géant Google, qui récompense 20 femmes de l’Amérique du Nord pour «leur leadership, leurs résultats académiques et leur impact sur la communauté des femmes en technologie», décrit l’étudiante en génie logiciel à l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal. Marie-Philippe est l’unique Québécoise sur la liste.