Un printemps dézIPpé!

CHRONIQUE/ Le printemps se fait peut-être attendre à l’extérieur, mais il sera sans aucun doute dans nos verres à la fin du mois, lors du 9e Salon des Vins Printemps DézIPpé. Un salon ouvert au grand public qui met de l’avant les vins d’importation privée. C’est l’occasion parfaite pour découvrir les nouvelles tendances du monde vinicole, d’accéder aux trésors bien gardés des vignerons dont la production est trop petite pour figurer sur les tablettes de la SAQ et de retrouver vos coups de cœur découverts au restaurant.

Faites des provisions pour le printemps! Alors qu'il permet aux consommateurs d’acheter des bouteilles à l’unité depuis plusieurs automnes déjà, voilà que le RASPIPAV (Regroupement des Agences Spécialisées dans la Promotion des Importations Privées des Alcools et des Vins) propose l'expérience dans une mouture printanière. Une opportunité unique d’accéder aux avantages de l’importation privée, sans être obligé d’acheter à la caisse.

Les agents ont sélectionné des produits qui appellent le beau temps, et comme l’importation privée est souvent un précurseur dans le monde vinicole, voici ce qui est à surveiller.

Toutes les couleurs seront représentées. Oui il y aura du rosé, mais autant que du blanc, du rouge et du vin orange. Les vins blancs de courte macération se distinguent. À mi-chemin entre le vin blanc traditionnel et le vin orange, ils offrent une belle complexité, tout en conservant une agréable fraîcheur. Les vins rouges légers et faciles à boire, qui connaissent beaucoup de succès depuis quelques années, sont toujours d’actualité. Quant au vin orange, ce vin blanc vinifié comme un vin rouge, le salon des vins d’importation privée est le meilleur endroit pour avoir accès à un bel éventail. Les vins biologiques, nature, en biodynamie ou en agriculture raisonnée sont bien sûr au cœur de l’événement. Vous aurez l’occasion de rencontrer des producteurs soucieux de l’environnement. Les faibles taux d’alcool sont aussi à l’honneur.

Des bulles en tout temps

Bien que je constate, par l’intermédiaire de mon travail en restauration, qu’elles sont moins populaires en région que dans les grandes villes, les bulles demeurent un classique qui peut s’apprécier tant à l’apéro, au repas, qu’au dessert. Elles sont certes synonymes de festivités, mais elles sont aussi agréables en l’absence d’occasions spéciales.

La méthode traditionnelle (celle utilisée en Champagne) est encore bien présente, mais on remarque un intérêt pour de nouvelles façons de faire. Il y a, entre autres, un engouement pour le «petnat», un pétillant naturel élaboré selon la méthode ancestrale, qui requiert peu d’interventions.

Vous aurez la chance de faire connaissance avec de nombreux vignerons passionnés, qui aiment expérimenter et explorer de nouvelles avenues. D’ailleurs, vous y trouverez plusieurs vins portant la mention «vin de pays». Les appellations d’origine protégées étant un peu trop restrictives pour se prêter aux expérimentations de certains producteurs.

Le Salon des Vins Printemps DézIPpé est donc une occasion en or d’accéder à plus de 400 produits, de 14 pays différents. Pour plus d’information et pour acheter vos billets, rendez-vous au www.raspipav.com

Santé!