La monogamie en série

CHRONIQUE / Le mariage ad vitam aeternam, non merci!

«S’accoter» pour «faire comme si» pendant des décennies, non merci!

L’engagement vers un futur éternel, non merci!

La monogamie en série, vous connaissez?

Monogamie, cette vertu conjugale voulant qu’un individu se préserve, reste exclusif et se contente d’un seul partenaire à la fois.

Série, comme dans une suite de nombres se cumulant ou s’additionnant.

De ce fait, vous comprendrez que je fais ici référence à cette tendance ô combien visible de collectionner les relations amoureuses. Collectionner, comme dans l’une après l’autre. Des chums et des blondes, vous en avez eu combien à ce jour?

Au-delà du nombre de doigts, voire même, d’orteils; sachez que vous êtes peut-être cette personne que l’on qualifie de monogame en série!

Qu’en est-il?

« Une orientation relationnelle dans laquelle une personne aura un partenaire sexuel et romantique à la fois, mais plusieurs fois au cours de sa vie. La monogamie en série est l’orientation la plus répandue aux États-Unis et repose sur l’idée que quelqu’un peut aimer plus d’une personne au cours de son existence. »

Voilà comment définit simplement cette réalité le site de rencontre Seeking.

Il l’illustre également par l’exemple de Jane, cette trentenaire mariée et divorcée à trois reprises, et toujours à la recherche du «Bon».

Pourquoi?

Aussi louable de se questionner sur ce penchant que d’élucider ces raisons de vouloir se caser! Trouver le «Bon», comme le suggère si bien notre définition, un mal en soi?

Parce qu’en 2019, faire fausse route se voit permis, oui, il y a certainement de ces gens qui prennent des chances, lancent des perches, misent sur l’essai et l’erreur ou tentent le tout pour le tout. Qui ne risque rien n’a rien, dit-on. Pourquoi ne pas appliquer ce principe en amour?

Moment présent

Et que dire de ce dernier! Ni vous, ni moi, ni personne ne possédons cette boule de cristal exposant de quoi sera fait demain. Puisque le temps file pour tout le monde à vitesse grand V, j’ai vu des gens se contenter de ce que la vie proposait ici et maintenant, sans pour autant fermer la porte pour d’autres lendemains.

Je change, tu changes, il change

Parce que l’individu se voit en constante évolution, il est possible que cette personne ô combien merveilleuse il n’y a pas si longtemps se présente aujourd’hui comme plus qu’ordinaire. Remercier l’autre, une possibilité inconcevable jadis. Les temps changent, et merci, mon Dieu!

Prétexte

Parce que chaque médaille possède deux côtés, certains modèles dits «monogames en série» me sonnent l’alarme. Oui, le fait de cumuler tendre moitié après tendre moitié peut camoufler certains patrons, pièges ou mécanismes de défense importants.

La peur de l’engagement, du rejet ou des blessures, la constante insatisfaction, une gestion difficile des conflits, la soif de toujours plus, le manque d’autocritique, la dépendance affective, la baisse ou l’absence de confiance menant au doute perpétuel, le besoin de perfection; en voici des exemples de maux majeurs.

Ceci dit, le coeur étant capable de beaucoup d’amour, ou minimalement d’aimer plus d’une fois dans une vie, se limiter à cette seule personne serait-il un privilège ou plutôt une punition?

Vous seuls le savez!