Photo 123rf

Comment revenir en arrière?

CHRONIQUE / Pourquoi ma vie de couple n’est-elle plus comme à ses débuts ?

Cette ritournelle, elle revient dans mon bureau régulièrement.

Nombreux sont ceux qui idéalisent leurs commencements, avec toute cette fougue, cette passion et, bien entendu, cette énergie sexuelle.

Ils regrettent cet envoûtement ô combien exaltant, cette douce folie d’éprouver que du désir, de ressentir ce qu’il y a de plus beau en soi, de ne plus être conscient du temps, de faire l’amour tout le temps.

Comment revenir en arrière ?

La lune de miel éternelle, on me l’a souvent réclamée. Difficile de réitérer sans d’abord comprendre ce qui s’est passé : les pièges de l’habitude.

Laissez-moi élaborer.

Les étapes de l’évolution sexuelle du couple

Yvon Dallaire, psychologue, professeur, auteur émérite et as de la vie de couple et de la sexualité, s’est largement étendu, dans son volume Pour que le sexe ne meure pas, la sexualité après 40 ans, sur cette séquence que traversent les amoureux perdurant dans le temps. Tantôt après quelques mois, tantôt après plusieurs années, l’évolution sexuelle du couple varie en fonction de sa capacité à surmonter le bourbier du présent.

l’Adaptation à la vie à deux

Exit la magie et le conte de fées, tous ceux qui ont vécu l’expérience de la vie à deux savent qu’il y a un temps où l’enchantement cesse d’opérer. C’est ce qu’on appelle la période adaptative, où les partenaires acclimatent leur réalité amoureuse aux activités de la vie quotidienne.

Responsabilités professionnelles, cohabitation, parentalité, différences de loisirs, train-train, alouette ; la sexualité risque certes de perdre lentement, mais sûrement, sa position puisqu’il ne reste guère place aux ardeurs.

Ce qui était, il n’y a pas si longtemps, des relations sexuelles biquotidiennes deviennent tranquillement pas vite bihebdomadaires. Ce qui était des rencontres fortuites, ici et là, deviennent désormais des cédules à l’agenda. Ce qui était d’une surprise à l’autre sombre maintenant vers le probable. Attention ! C’est ici que je commence à crier « DANGER ! ». Tout devient une question de priorité.

La monotonie

La monotonie est à craindre comme la peste. À l’instar de la sacro-sainte routine, elle cherche à s’immiscer pour ensuite prendre toute la place. Voilà où s’effacent les partenaires de vie pour laisser libre cours aux colocataires. Au diable les surprises et les coups de théâtre, ces deux-là deviennent aussi prévisibles que des pierres.

Se connaissant comme s’ils s’étaient tricotés, sans nécessairement se questionner, ils font l’amour par sécurité. Sous une même fréquence, dans de semblables dispositions, positions, éclairages et allumages. Amant et maîtresse se sont vus remercier pour laisser place à ces habituées victimes de la monotonie. Dix ou quinze minutes plus ou moins investies. Il est plus que temps de se réveiller !

Les difficultés

Parce que l’heure peut devenir grave au lit comme dans la vie, la route des concubins devient parallèle. À chacun son côté, sa télé, ses activités et, pourquoi pas, sa chambre. Les points communs s’effritent, les discussions raccourcissent, et la sexualité devient illusoire. L’attirance laisse place à l’indifférence et, souvent, à l’envie d’une vie meilleure. Bonjour alors aux problèmes conjugaux, à l’animosité perpétuelle, à la baisse de libido, à la dysfonction sexuelle, à l’infidélité. Et ainsi va la vie. C’est là qu’il y a un véritable danger.

L’évolution sexuelle de votre couple vous appartient. À vous d’être attentifs aux pièges ! Parce qu’il n’est jamais trop tard pour prioriser, se réveiller ou consulter, pour une vie conjugale en santé, agissez !