Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
L’importante région périnéale

Sexologie

L’importante région périnéale

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Problème d’érection ou d’éjaculation, douleur à la vulve, pénétration laborieuse, orgasme éprouvant, insensibilité des organes génitaux ; ces problématiques sont souvent rapportées aux sexologues. La sexualité est une histoire de tête, de coeur, mais aussi de corps.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Douleurs et manque de libido

Sexologie

Douleurs et manque de libido

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Ça doit faire près de cinq ans et demi que « ça chauffe » quand je fais l’amour. J’ai passé de la pilule contraceptive au stérilet, puis au Depo-Provera, comme moyens de contraception, et ce, en l’espace de cinq années, puisque je croyais que c’était la cause de mes échauffements et irritations.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Une ex-copine dans le décor

Sexologie

Une ex-copine dans le décor

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / « Mon ex est encore une personne précieuse pour moi. Je l’adore ! » Voilà ce que m’a confié une dame qui ne comprenait pas l’appréhension de son chéri à l’égard de la relation qu’elle maintient avec son ancien partenaire de vie. On lui suggère de le mettre de côté, de l’oublier, voire de le détester. Mais pourquoi ? Est-ce un drame en soi que de poursuivre une relation amicale avec un ancien amour ? Voyons-y !
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Le célibat pointé du doigt

Sexologie

Le célibat pointé du doigt

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / C’était autrefois, ici même au Québec, que l’on parlait de ces « mariages arrangés ». Ceux pour lesquels la famille, l’entourage, le village jumelaient cette personne supposément idéale au ou à la célibataire tardant aussi à se caser. À la grâce de Dieu !
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Les limites de l’exclusivité

Sexologie

Les limites de l’exclusivité

COURRIER DU LECTEUR /  Normalement, quand deux personnes se mettent en couple, elles prennent des engagements, quelquefois par un contrat de mariage, parfois sans. Un de ceux-ci, qui n’est écrit nulle part, est celui de l’exclusivité au niveau de l’intimité. Elles se promettent de ne pas aller voir ailleurs. Quand elles ont des relations consensuelles, c’est le cas idéal, même si ce n’est pas toujours parfait pour les deux. [...] La question intéressante est : comment appelle-t-on le cas où un des partenaires du couple condamne l’autre à une absence plus ou moins totale de relations sexuelles ? Pour la personne qui décide de ne pas en avoir volontairement, elle trouve son compte et le vit bien. Mais pour son ou sa partenaire, qui n’a rien décidé de son côté et qui est contraint.e à un régime sec pendant des mois ou des années, tout en ayant promis l’exclusivité, ça peut être très éprouvant et source de conflits. Je ne crois pas être le seul à vivre ce dernier cas. Qu’est-ce qu’on fait quand il y a un dialogue de sourds entre les deux partenaires ? 
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
La diversité de genre à l’écrit

Sexologie

La diversité de genre à l’écrit

CHRONIQUE / C’est terminé, l’époque où le genre masculin l’emportait sur le féminin. Voilà que l’Office québécois de la langue française (OQLF), via sa Banque de dépannage linguistique, propose de communiquer et de rédiger autrement. Parce que l’égalité et l’inclusion semblent désormais avoir une place dans la parole et dans la rédaction, voyons aujourd’hui la possibilité d’échanger différemment.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Mieux comprendre les inconduites sexuelles

Sexologie

Mieux comprendre les inconduites sexuelles

CHRONIQUE / Inconduites sexuelles. Un phénomène dont on a tant entendu parler au cours des dernières années. Accusations contre de supposés chouchous québécois, procès en bonne et due forme ou via les réseaux sociaux, échanges corsés sur mille et une tribunes. Tous et toutes y vont de leur opinion, mais avant de se prononcer, n’y a-t-il pas lieu de s’éduquer ? Qu’en est-il des inconduites sexuelles ? Comment se définissent-elles ? Comment se manifestent-elles ? Qui sont les victimes ? Quelles en sont les conséquences ? Voyons-y...
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Des costumes... pour la chambre à coucher

Sexologie

Des costumes... pour la chambre à coucher

CHRONIQUE / Pompier bien musclé, écolière en jambières, infirmière particulière, policier déjanté, cowboy aux allures de gogo-boy. Bien que célébrée autrement cette année, l’Halloween – et ses costumes – est là pour rester!
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
La sexualité à l’âge d’or

Sexologie

La sexualité à l’âge d’or

COURRIER DU LECTEUR / Ma compagne a eu sa ménopause il y a quelques années, ce qui vous donne une idée sur nos âges. Ce changement a eu de l’effet sur son plaisir et pour ma part, je commence à être plus lent à la détente. Grosso modo, le quart du temps, la relation sexuelle m’amène au terme de mon plaisir et les trois autres quarts du temps, nous arrêtons avant puisque celle-ci se plaint de douleur causée par une irritation liée au frottement répétitif. Vous vous doutez bien que ma compagne n’est pas très contente d’avoir mal. Je ne suis pas content de la situation non plus. Conséquence directe de ça, ses souvenirs récents de nos relations ne sont pas très bons. Elle aimerait bien retrouver le plaisir qu’elle trouvait dans nos relations, il y a plusieurs années, en continuant à faire ce que nous faisions à l’époque. Mais il semble que les choses aient changé, autant pour elle que pour moi, et que nous devons nous adapter. Que devrions-nous envisager pour améliorer notre situation ?
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Quand le stress joue le trouble-fête

Sexologie

Quand le stress joue le trouble-fête

COURRIER DU LECTEUR / Je vis en ce moment une triste situation dans ma relation. En effet, depuis peu, mon ex et moi avons décidé de nous remettre ensemble. Tout va super bien. Nous avons également une vie sexuelle très active. Ce qui n’est pas pour me déplaire. Lors de nos ébats, de son érection jusqu’à la pénétration, tout est normal... jusqu’à ce qu’arrive le moment d’évacuer. Là, c’est la catastrophe ! Il n’y a rien. On peut rester là des heures. Pourtant, l’excitation est à son comble. Au départ, j’ai cru que c’était moi qui ne lui plaisais plus puisqu’avant notre rupture, tout était normal. Il m’a fait comprendre que c’est certainement lié au stress, mais voyez-vous, je n’en suis pas convaincue. Je l’aime et n’ai pas envie que cela détruise notre couple. 
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Le mystère de la longévité

Sexologie

Le mystère de la longévité

CHRONIQUE / Perdurer dans le temps : voilà l’un des plus grands défis des couples contemporains. À l’ère où les amoureux se marient de moins en moins et divorcent de plus en plus, il est louable de chercher la clé du succès de la longévité conjugale ! Endurer, faire des compromis, communiquer, pardonner. Nous aimerions tous connaître la recette pour nous assurer une vie à deux ad vitam aeternam.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Existe-t-il un âge limite pour vivre sa première fois ?

Sexologie

Existe-t-il un âge limite pour vivre sa première fois ?

CHRONIQUE / Le long métrage 40 ans, toujours puceau, qui date de 2005, proposait, avec un humour discutable, la réalité d’un quadragénaire exempté, par la force des choses, de toute activité sexuelle. Être adulte et ne jamais, au grand jamais, avoir connu les plaisirs de la chair avec une tierce personne, est-ce le fruit de l’imagination de scripteurs ou une réalité possible en 2020 ? Voyons-y.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Le deuil blanc d’un grand amour

Sexologie

Le deuil blanc d’un grand amour

COURRIER DU LECTEUR / Bonjour, La crainte de perdre mon amour après 55 ans de mariage passionné m’amène à être en réflexion. Voici le pourquoi de mon stress, mon angoisse et mon insécurité envers la vie.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
La télépathie ne suffit pas

Sexologie

La télépathie ne suffit pas

COURRIER DU LECTEUR / Madame Bouchard, Je suis marié depuis plus de 20 ans à une femme volubile et impulsive. Sauf quand on parle de sexualité. Elle est alors muette comme une carpe. J’ai fini par découvrir qu’elle s’attendait à ce que je devine ses désirs. Mes capacités télépathiques étant nulles, je l’ai souvent déçue… Quand je ne satisfais pas ses attentes, j’ai droit à une montée de lait. Elle peut se montrer parfois cinglante. Avec le temps, j’ai travaillé fort à réduire ma libido à zéro. Si je ne tente rien, elle ne peut pas m’en vouloir d’avoir mal fait. Notre vie sexuelle s’est donc réduite comme une peau de chagrin. J’ai tenté de lui expliquer ma situation à plusieurs reprises. Elle en est désolée. [...] Elle déborde de bonne volonté, mais ne réussit pas à se contrôler. Nous sommes donc tous deux frustrés. Elle, de ne pas avoir assez de relations à son goût, et moi, parce que je tente de réduire le nombre de relations à son strict minimum, pour éviter de me faire dire que je ne suis pas à la hauteur de ses attentes, que je ne connais pas. Il est aussi possible que mon épouse souffre de TDA (trouble déficitaire de l’attention), d’où son impulsivité difficile à contrôler. Je me doute que ce n’est pas sa faute. […] Y a-t-il moyen de sortir de cette situation ? 
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Tout savoir sur le pénis

Sexologie

Tout savoir sur le pénis

CHRONIQUE / Après le vagin la semaine dernière, c’est au tour du pénis d’avoir son moment de gloire ! Pendant masculin de l’appareil génital féminin externe, cet organe, autant glorifié que calomnié, ne laisse aucun propriétaire indifférent. Par ses allures générales, l’apanage de ses capacités, l’étendue de ses vertus et sa propension à définir une supposée masculinité, il y en a long à dire et redire sur celui-ci. Voyons-y.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Le vagin sous la loupe

Sexologie

Le vagin sous la loupe

CHRONIQUE / Le vagin, le connaissez-vous vraiment de A à Z ? Propriétaire ou non, puisqu’il y a toujours lieu d’en apprendre davantage sur l’organe sexuel féminin, je me joins aux auteures du livre V pour vagin, tout savoir de A à Z, Alyssa Dweck, gynécologue, et Robin Westen, journaliste américaine spécialisée en santé, pour vous informer, voire vous éduquer, sur cette voûte pleine de surprises !
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Limiter la propagation... des ITSS!

Sexologie

Limiter la propagation... des ITSS!

CHRONIQUE / Qui dit activités sexuelles, dit obligatoirement risque d’infection. Et c’est aussi vrai pour le paquet d’adolescents et d’adolescentes nouvellement actifs sexuellement que pour le nombre important d’adultes, jeunes et moins jeunes, qui s’adonnent, ici et là, à la nouveauté ou à une certaine liberté.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Se faire justice soi-même

Sexologie

Se faire justice soi-même

CHRONIQUE / Dénoncer le harcèlement, la violence, les abus ou les agressions sexuelles sur les réseaux sociaux; voilà une polémique qui fait couler beaucoup d’encre par les temps qui courent. Pour ou contre? Les opinions quant à ce type de dénonciations sont farouchement opposées. Certains comprennent ou encensent cette prise de parole; d’autres, non seulement la déplorent, mais conduisent carrément la présumée victime au bûcher. Cette forme de justice populaire a pris du galon sur Internet avec, entre autres, le mouvement #MeToo et nécessite de s’y pencher.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
S’embrasser pour les bonnes raisons

Sexologie

S’embrasser pour les bonnes raisons

CHRONIQUE / L’art du baiser ! Pour le développer, encore faut-il en avoir la volonté ! De nombreux couples me rapportent qu’ils ne s’embrassent plus ou que rarement, ici et là, lors d’événements marquants, de circonstances exceptionnelles ou encore à Noël, si l’offrande justifie la demande !
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
La dépendance affective

Sexologie

La dépendance affective

CHRONIQUE / Ressentez-vous un constant désir d’être avec l’autre ? La crainte de perdre son amour vous habite-t-elle ? Avez-vous une propension à dramatiser l’inattendu ? Recherchez-vous constamment son attention ? Avez-vous peur de le froisser avec un « oui » ou un « non » ? Êtes-vous prêt à tout pour être aimé ? Bref, êtes-vous un dépendant affectif ? Puisque j’en croise ici et là, des gens comme ça, un retour sur ce mal d’aimer, mais aussi sur ce mal d’être aimé, s’impose.
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard
Le déséquilibre du désir

Sexologie

Le déséquilibre du désir

CHRONIQUE / L’un souhaite tant ; l’autre se montre distant sexuellement parlant. Quand le métronome de la libido n’est pas sur le même tempo, que reste-t-il du couple ? Bien que pouvant sembler extrémiste, ce questionnement est légitime pour ceux qui recherchent cet équilibre sexuel si difficile à établir. Puisqu’il n’y a pas de données quantifiant un appétit sexuel dit « normal » ou « attendu », attardons-nous à cette réalité ô combien constatée et rapportée par tant d’amoureux n’étant pas au même diapason.