Les côtes levées accompagnées de purée de pommes de terre et de salade de Louise Taverne & Bar à vin.
Les côtes levées accompagnées de purée de pommes de terre et de salade de Louise Taverne & Bar à vin.

Restos à domicile: manger à la maison pendant le confinement

CRITIQUE / Plutôt que de fermer pendant le confinement, des restaurants tentent pour la première fois l’aventure des plats pour emporter ou à livrer. Afin de saluer cette initiative, j’en ai testé deux: la Buvette Scott/Sardines et Louise Taverne & Bar à vin. En espérant que lorsque vous lirez ces lignes, le service sera toujours offert…

BUVETTE SCOTT/SARDINES

À ces deux adresses sœurs, les plats format entrée à base de produits frais sont la norme. La tradition se poursuit dans le court menu pour emporter, qui compte également pain maison, charcuteries, fromages, sardines en conserve ainsi que plusieurs bières et bouteilles de vin.

Quand mon chum et moi avons commandé, le vendredi 20 mars, l’équipe était encore à mettre la formule en place; on devait alors procéder par la page Facebook, méthode qui a depuis été remplacée par les commandes téléphoniques. Lorsque je suis allée chercher nos plats au Sardines vers 18h, le nombre de clients admis dans la petite salle était contrôlé.

Après des lavages de mains répétés et un refroidissement express de la bière Hors Limite, les mets étaient enfin déballés et prêts à être consommés. Enfin, presque. La bisque allait forcément devoir être réchauffée — d’ailleurs, ce serait bien de fournir des indications à ce sujet aux clients.

 L’ensemble de la bouffe commandée à la Buvette Scott/Sardines : miche de pain, focaccia, agneau sauce verte, bisque de crevettes, ainsi que houmous, céleri-rave et pleurotes marinés.

Ça saute vite aux yeux : la finesse des plats se rapproche grandement de ce qui est proposé en salle. La bisque de crevettes — où les poivrons rouges rôtis s’expriment un brin trop fort — est garnie d’un mélange de moules, de dés de carottes, de feuilles de choux de Bruxelles et de fenouil émincé qui apporte croquant et fraîcheur. Avec la focaccia aux herbes, bien salée et généreuse en romarin, c’est un bonheur. Le plat végé est lui aussi réussi : houmous, céleri-rave rôti, épinards et pleurotes marinés, que l’on accompagne d’une belle tranche prélevée dans la fabuleuse miche de blé entier au levain du Sardines. Quant à l’agneau, il se décline en cinq tranches au centre bien rosé, nappées avec retenue d’une goûteuse sauce verte (roquette, feuilles de rabiole, oignons verts grillés), et soutenues par du chou rouge émincé et des endives arrosées d’huile d’olive et de vinaigre de vin blanc.

La Hors Limite de la brasserie Auval a apporté une joyeuse touche à ce repas. Ce singulier mélange rosé d’hydromel et de bière refermenté avec du marc de pinot noir (Domaine du Nival) est vif, rafraîchissant, et nous fait rêver à des soupers entre amis dans la cour, en été. Ça viendra.

Buvette Scott/Sardines
581 300-9449

• Menu disponible au facebook.com/spoursardines
• Commandes téléphoniques pour emporter, tous les soirs/pas de livraison pour l’instant
• Coût de l’addition pour deux, avant taxes, pourboire et alcool: 47 $

*****

LOUISE TAVERNE & BAR À VIN

Dimanche, c’était au tour de Louise Taverne, qui offre ses plats à 33 % de rabais pour l’occasion. Nous avons commandé et prépayé par téléphone dans l’après-midi, et demandé une livraison à 18h. Le livreur est arrivé à 18h30 (un retard pardonnable dans les circonstances), et est sagement resté sur la galerie.

Dans ce cas-ci, il y avait un peu plus de «manipulations» à faire, mais rien d’exigeant. Beaucoup de contenants aussi; par exemple, la salade mesclun répartie dans trois récipients identiques (pour accompagner chaque mets) pourrait être réunie dans un seul, plus grand.

Le fish and chips et les frites de Louise Taverne & Bar à vin étaient bien croustillants après un bref passage au four.

Nous l’avons donc mise dans un cul-de-poule et touillée avec la vinaigrette à base de vinaigre de vin rouge, pendant que le fish and chips réchauffait au four. Dans quel état les frites sortiraient-elles de l’expérience? J’avais un doute. Les côtes levées sous vide, elles, faisaient trempette dans une casserole d’eau frémissante, tel que l’indiquait la feuille d’instructions incluse avec notre commande. Ensuite, il a fallu les badigeonner côté peau avec la sauce barbecue, et enfourner sous le gril deux ou trois minutes.

Quand est venu le temps de manger, les agréables surprises se sont succédé. Servi avec des croûtons craquants et chapeauté d’un moelleux jaune d’œuf confit, le tartare de bœuf classique était excellent, mis à part un léger excès de sel. Ses copeaux de parmesan lui apportaient une belle touche d’umami.

Les frites allumettes étaient finalement d’un croustillant impeccable, tout comme la panure de la délicate morue d’Islande, servie avec une sauce tartare relevée de moutarde à l’ancienne.

Le tartare de bœuf classique de Louise Taverne & Bar à vin, garni d’un jaune d’œuf confit.

Quant aux côtes levées, elles mettaient parfaitement en valeur la qualité du porc de la Ferme Turlo. Tendre, rosée, d’un goût presque fruité, la viande se détachait des os avec aisance, et s’accordait bien à la sauce (ketchup, raifort, cumin, vinaigre de vin rouge et pâte de piment). La purée de pommes de terre, elle, est sortie rayonnante de son périple au micro-ondes — merci à son énorme quantité de beurre. Nous n’avions pas commandé de vin, mais sachez que c’est possible, à prix d’ami (entre 18 et 39 $).

Louise Taverne & Bar à vin
418 780-7255

• Menu disponible au www.louisetbv.ca
• Commandes téléphoniques pour emporter, tous les soirs et le midi en semaine/livraison offerte (de 3,99 $ à 7,99 $ selon la distance)
• Coût de l’addition pour deux, avant taxes, pourboire et livraison: 44 $