Les couleurs de l’amour

CHRONIQUE / Bien que Bernard Adamus chante que « brun est la couleur de l’amour », j’ai décidé de ne pas en tenir compte pour décorer la maison à la venue de la St-Valentin. Les traditionnels blanc, rose et rouge l’ont emporté sur le brun. Blanc, rose et rouge, on jurerait que la St-Valentin est faite pour qu’il y ait du vin au programme. Voici trois suggestions pour orner votre table des couleurs de l’amour.

Pour une soirée givrée; le Rueda, Verdejo, Protos (Code SAQ : 13321874; 17,25$).

Si « le bon vin endort », c’est tout le contraire qui est souhaitable pour une St-Valentin réussie. Pour démarrer la soirée, vous aurez besoin d’un vin vibrant, frais et croquant pour éveiller vos sens! Ce blanc espagnol, issu de verdejo, sera parfait pour donner le ton à l’apéro ou en compagnie d’un ceviche de poisson blanc. Le verdejo est un cépage indigène que l’on retrouve surtout sous l’appellation rueda, en Espagne. Il présente des notes d’agrumes, de fruit à chair blanche (pomme, poire) et d’herbes fraîches. Ce profil aromatique nous porte souvent à le comparer au sauvignon blanc. Avec ce vin expressif et énergique, aucune chance de vous endormir!

Pour voir la vie en rose; le Beaujolais, Georges Duboeuf (Code SAQ : 12244598; 18,45$).

Un rosé en plein mois de février? Bien sûr! On le sait, c’est maintenant tendance de boire du rosé à l’année. Cette bouteille élancée vous est sans doute familière, grâce au fameux Brouilly de Georges Duboeuf, un vin bien aimé des Québécois. Cette fois-ci, elle nous apparaît sous un Beaujolais rosé bien sec et désaltérant, aux arômes de pêche blanche et d’agrumes. Dans la belle région du Beaujolais, le cépage gamay est roi et les vins rouges dominent. Le blanc et le rosé ne représentent que 4% de la production. Il est donc moins fréquent de retrouver du Beaujolais rosé sur nos tablettes. Voilà une belle occasion d’offrir à la perle rare, un verre de vin tout aussi rare.

Pour un peu de chaleur; le Petit Clos Triguedina, Jean-Luc Baldès (Code SAQ : 10778967; 20,30$).

Un peu de nouveauté n’a jamais fait de tort pour mettre du piquant dans le quotidien. Ce vin fait justement partie des nouveaux arrivages de la semaine dernière à la SAQ. Dans le Sud-Ouest de la France, l’appellation Cahors offre des vins où le malbec est maître. Les vins de Cahors, longtemps appelés « vins noirs », entraient dans la catégorie des vins puissants, chaleureux, tanniques et corsés. Depuis quelques années, l’équilibre et la qualité sont au rendez-vous et c’est ce qui est traduit dans ce Petit Clos Triguedina. Apportant souplesse et rondeur, un peu de merlot a été ajouté au malbec. Sortez les grillades et les charcuteries pour accompagner ce vin aux arômes floraux et de fruits noirs.

Santé!