La sommelière Jessica Harnois.

Soutenir la grève… localement!

CHRONIQUE/ Avez-vous essayé de vous tailler une place parmi les employés de la SAQ qui manifestaient la semaine dernière? Un peu gênant de franchir la barrière, n’est-ce pas? Si vous n’avez pas la cave remplie de réserves, sachez qu’on retrouve en épicerie plusieurs alternatives très intéressantes!

Comme les deux petits nouveaux de Jessica Harnois.

Native de Granby, la sommelière Jessica Harnois explique qu’elle a dû souvent se tourner vers les dépanneurs ou épiceries pour acheter du vin en dehors des heures d’ouverture de la SAQ. Elle chérissait donc depuis longtemps le rêve d’y trouver un vin qualitatif, abordable et accessible. Après avoir travaillé très fort pour y arriver, elle sort sa première gamme italienne en 2016, suivie de Bordeaux un an plus tard. Deux rosés ont suivi et voilà que c’est au tour de l’Espagne de faire son entrée. Après s’être rendue dans la région de Castille La Manche, elle a sélectionné ses vins, en collaboration avec des œnologues, pour offrir des produits reflétant sa passion et son savoir-faire.

Viura airen, verdejo, BÙ Espagne

Le viura airen et le verdejo sont deux cépages blancs très répandus en Espagne. Dès qu’on y plonge le nez, on sent le fruit mûr issu d’un climat chaud et ensoleillé. Les arômes de melon et de fruit à chair jaune séduisent d’emblée. En bouche, c’est sec, droit, frais et facile à boire. Une pointe chaleureuse en finale lui confère une très longue tenue. À apprécier avec des fromages ou un suprême de volaille en sauce crémeuse.

Tempranillo, BÙ Espagne

Issu du tempranillo, cépage roi de l’Espagne, ce vin m’a semblé parfaitement approprié à cette saison automnale. Le fruit rouge et les épices au nez, la bouche juste assez chaleureuse et souple à la fois, m’ont donné envie de cuisiner des mijotés, un verre à la main. C’est sec, les tanins sont bien enrobés, l’ensemble est équilibré et la finale s’étire en longueur.

Tous les deux dotés d’une capsule à vis, ces vins deviendront rapidement la solution à de nombreuses occasions!

Les vins du Québec

Bien qu’ils soient vendus en épicerie depuis 2017, trop de gens ne savent pas encore que les vins du Québec y sont disponibles. C’est là une superbe opportunité d’encourager local. L’offre varie beaucoup d’une épicerie à l’autre. Il n’est pas rare d’y voir les vignobles de votre région représentés sur les tablettes. Disponible en assez grande quantité, Le Versant Blanc du Coteaux Rougemont demeure une valeur sûre. Frais, fruité, équilibré et accessible, il saura rehausser vos « 4 à 7 », vos plateaux de fromages ou vos salades repas.

Le temps où on levait le nez sur les « vins d’épicerie » est révolu. Nous pouvons maintenant acheter sans gêne de beaux produits... et laisser le temps aux parties de la SAQ de signer une nouvelle entente.

Santé!