Quoi boire à la relâche?

CHRONIQUE/ Ce vendredi 1er mars, le début de la semaine de relâche coïncidera avec la fin du défi 28 jours sans alcool. Double raison de célébrer! Voici donc quelques suggestions pour de doux moments, une fois la marmaille endormie.

Neszmély 2015, Kamocsay Akos Cuvée Inspiration, Hilltop (code SAQ: 13476286; 18,15$)

Les amateurs de vins vifs et expressifs seront comblés par ce vin blanc hongrois, issu d’un assemblage de harslevelu, chenin blanc et chardonnay. Le harslevelu est un cépage très cultivé en Hongrie et il signifie « fleur de tilleul». Il apporte aux vins des notes parfumées et épicées. Au nez, des arômes de fleurs et de fruits exotiques invitent à plonger les lèvres dans le verre. En bouche, c’est juteux et rassasiant. Les saveurs s’étirent en finale. Excellent pour les plateaux de sushis.

Côtes de Gascogne 2016, Réserve, Domaine Tariquet (code SAQ: 11556320; 15,95 $)

Tariquet est un domaine du sud-ouest de la France bien connu des consommateurs d’ici. Peut-être êtes-vous déjà familier avec la cuvée «Classic» ou encore, avec le sauvignon blanc de cette maison. Ici, la cuvée Réserve offre un peu plus de corps, notamment apporté par un léger passage en barrique. Assemblage de gros manseng, de chardonnay, de sauvignon blanc et de sémillon, ce vin exprime des notes d’abricot, de pêche et de pâtisserie à la vanille. La bouche est ronde, rafraîchissante et une pointe d’amertume se ressent en finale. Servir avec une volaille ou un sauté de crevettes grillées.

Montepulciano d’Abruzzo 2015, Gianni Masciarelli (code SAQ: 13526298; 19,65 $)

Élaboré avec le cépage montepulciano, ce vin italien a beaucoup de caractère. Complexe, le nez dévoile des arômes de cerise, d’épices et d’herbes séchées. Les tanins sont compacts, la bouche est chaleureuse et des notes fumées précèdent la finale. Le vin idéal pour l’après-ski, avec une fondue de gibier.

Du Cidre!

Ne manquez pas le Mondial des Cidres qui se tiendra du 1er au 3 mars, dans le cadre de Montréal en lumière. Le domaine du cidre a beaucoup évolué dans les dernières années. Sucrés, acidulés, effervescents, tranquilles, légers ou dotés de caractère, chacun peut y trouver son compte. Que vous soyez plutôt amateur de vin ou que vous préfériez la bière, le cidre représente un beau compromis. Pour plus d’information: www.mondialdescidres.com

J’y serai pour découvrir les nouveautés entourant cet univers fascinant et je vous réserve une prochaine chronique sur le sujet assurément!