Le goût du bio

Les opinions sur l'agriculture biologique sont encore très partagées dans le domaine du vin. Autant elle a la cote, certains ne jurent que par elle quant à leurs habitudes de consommation, autant certains trouvent que le bio a mauvais goût. Du moins, c'est ce que je constate en restauration. À ma grande surprise, plusieurs clients lèvent le nez sur les vins biologiques. Si tel est votre cas, il est possible que vous soyez tombés sur un vin bio que vous n'avez pas aimé, mais attention de ne pas généraliser !
Les opinions sur l'agriculture biologique sont encore très partagées dans le domaine du vin. Autant elle a la cote, certains ne jurent que par elle quant à leurs habitudes de consommation, autant certains trouvent que le bio a mauvais goût. Du moins, c'est ce que je constate en restauration. À ma grande surprise, plusieurs clients lèvent le nez sur les vins biologiques. Si tel est votre cas, il est possible que vous soyez tombés sur un vin bio que vous n'avez pas aimé, mais attention de ne pas généraliser !
L'agriculture biologique interdit l'utilisation de produits chimiques dans les vignes. Au moment de la vinification, la philosophie du vigneron est d'apporter le moins d'interventions possibles au processus. Bref, on veut que tout soit le plus naturel possible. En théorie, les vins bios devraient être meilleurs pour la santé, mais en ce qui a trait au goût, est-ce qu'il y a vraiment une incidence ? 
Pour vous faire votre propre idée, voici trois suggestions de vins bios disponibles à la SAQ.
IGP Var, Chardonnay, Domaine La Lieue (Code SAQ : 10884655 ; 18,15 $). Ce chardonnay de Provence offre des arômes de fleurs et de fruits mûrs tels que le melon et la pomme. En bouche, il est sec, gourmand et présente une bonne longueur. C'est un vin ample à la texture ronde, parfait pour accompagner une verrine de crevettes au guacamole. 
Pays d'OC, Les Trois P'tits C, Vignoble du Loup Blanc (Code SAQ : 10528239 ; 24,80 $). Ce domaine est situé au sud de la France, dans la grande région du Languedoc-Roussillon. L'un des propriétaires, Alain Rochard, est bien connu à Montréal notamment pour son bar à vin le Rouge Gorge, sur l'avenue Mont-Royal. Cette cuvée a des airs de vins espagnols en raison de son assemblage de tempranillo, de grenache, de carignan et d'alicante. Caractérisé par des notes animales, empyreumatiques (fumé) et de fruits noirs, il présente des tannins charnus et un côté épicé en finale. Assez puissant, ce vin gagnera à être mis en carafe avant d'être servi. Il sera excellent avec un jarret d'agneau braisé aux pruneaux. 
Mendocino, Merlot, Bonterra (Code SAQ : 897645 ; 20,80 $). Ce vignoble a été le premier de la Californie à travailler dans une approche d'agriculture biologique. D'ailleurs, son nom Bonterra, signifie « bonne terre ». Plusieurs produits de ce producteur sont disponibles à la SAQ, dont ce merlot aux arômes de mûres, de cassis et de café. Légèrement boisé, il présente également des notes épicées et les tannins sont soyeux. Accompagnez-le d'un burger de boeuf et portobello grillé et vous aurez l'impression d'être sous le soleil chaud de la Californie !
Pour ma part, je ne suis pas convaincue que le vin bio ait un goût particulier. Néanmoins, puisque nous avons tous des palais différents, vous serez en mesure de vous faire votre propre idée, à la lumière de cette dégustation.
Santé !