Défi 28 jours sans alcool: des solutions!

CHRONIQUE/ En tant que chroniqueuse vin, j’aimerais bien vous dresser une longue liste de vins sans alcool, mais je ne peux pas vous cacher que mes principales alternatives à l’alcool demeurent le moût de pomme, le thé et la bière !

Loin d’être une spécialiste en la matière (parce que, tout comme le vin, ces trois breuvages représentent un art à maîtriser), je suis tout de même en mesure de les apprécier.

Le moût de pomme
La gamme coccinelle de la Cidrerie Milton propose deux produits que j’aime particulièrement : un classique à la pomme et un autre aux saveurs de pommes et fraises. Ce dernier a le petit « plus » d’ajouter de la couleur à votre verre. Pétillants, aromatiques et savoureux, votre défi sans alcool passera à la vitesse de l’éclair… ou presque ! (www.cidreriemilton.com)

La réputée cidrerie Michel Jodoin offre égalemet une belle gamme de moûts de pommes, disponible en épicerie. Qu’il soit classique, rosé, aromatisé au litchi, à la poire ou au gingembre, cette maison travaille très bien et il y en a pour tous les goûts. (www.micheljodoin.ca)

Le thé
Étant une nouvelle consommatrice de thé, je me plais à découvrir peu à peu cet univers fascinant. Dans une campagne publicitaire, la maison de thé Camellia Sinensis propose cinq avantages de troquer le vin pour le thé : ses bénéfices sur la santé (propriétés stimulantes, diurétiques et antibactériennes), c’est moins cher, c’est aussi complexe que le vin, le thé offre de superbes accords gastronomiques (d’ailleurs, le site Internet (www.camellia-sinensis.com) offre quelques recettes de cocktails très intéressantes) et il augmente la concentration.

Alors, je ne suis peut-être pas prête à remplacer mon verre de vin, mais certainement ouverte à changer quelques habitudes et à faire une place de choix au thé dans mon quotidien !

La bière
Vous souhaitez quelque chose de différent de la Beck ou la Grolsh sans alcool ?

Le BockAle, microbrasserie de Drummondville, s’est donné la mission d’offrir une belle gamme. Sortie il y a quelques mois, la Découverte IPA sans alcool est la première bière sans alcool d’une microbrasserie québécoise à apparaître sur le marché. D’ailleurs, plusieurs de mes collègues chroniqueurs en ont fait la mention récemment et je confirme qu’elle est très bien réussie !

Né d’un désir de se distinguer, ce projet audacieux semble bien fonctionner jusqu’à maintenant. Le mois dernier, cette bière correspondait aux trois quarts des ventes de la microbrasserie. La semaine dernière, c’était au tour de La Trou noir Stout sans alcool de faire son entrée. Avec ses notes de café et de chocolat, elle chamera quelques amateurs de stout que je connais... D’ici septembre, le BockAle promet deux autres nouveautés. Restez à l’affût ! (www.lebockale.com) pour connaître les endroits de distribution (dont plusieurs épiceries).

Santé !

Et pour ceux et celles qui font le Défi 28 jours sans alcool, ne lâchez pas, il ne vous reste qu’une semaine !