CHRONIQUE/ Le Cabernet sauvignon en quelques lignes

Assurément le roi des cépages internationaux, le Cabernet sauvignon est cultivé partout à travers le monde. Originaire de France, de la région de Bordeaux, il serait issu d’un croisement entre le Sauvignon blanc et le Cabernet franc. La vallée de Napa, en Californie, et le Médoc, sur la rive gauche de Bordeaux, sont ses endroits de prédilection, mais il est aussi très présent en Argentine, au Chili, en Australie, en Afrique du Sud, au Canada, en Espagne et en Italie. Ainsi, il retient l’attention de nombreux amateurs de vins aux quatre coins du monde.

Cépage avec beaucoup de caractère, il offre des vins très colorés, riches, charnus et structurés. Ces propriétés lui confèrent un bon potentiel de vieillissement. Son profil aromatique se définit par des notes de cassis, de framboise, de tabac, de menthe, de cèdre et de poivron vert. Dans l’Ancien Monde (Europe), il n’est pas rare d’y retrouver des notes minérales, alors que dans le Nouveau Monde; le bois, la vanille et la confiture de fruits l’emportent à l’occasion. En France, il est souvent lié à d’autres cépages (Merlot, Cabernet franc, etc.) qui ont pour rôle d’assouplir ses tannins. Dans les climats plus chauds, son expression en « monocépage » est plus fréquente, puisque ses tannins sont plus enveloppés.

Le Cabernet sauvignon est un cépage à la peau épaisse, très résistant aux maladies, donc capable de s’adapter à de nombreux climats. C’est pourquoi on le retrouve à plusieurs endroits dans le monde et sous plusieurs formes une fois dans le verre, selon le terroir d’où il vient.

Voici quelques suggestions pour le (re)découvrir!

Cabernet-Sauvignon 2015, Reserva, De Martino Legado (code SAQ: 00642868; 18,90 $.)

Cette maison chilienne, présente au Québec depuis plusieurs années, a subi un virage en 2011 avec l’arrivée d’un vigneron très influent dans le domaine vinicole: Marcello Retamal. Les principaux changements apportés aux vins se résument par une belle fraîcheur, plus de tension, de fruit et d’équilibre. Il en résulte des cuvées plus accessibles, comme en témoigne ce Cabernet sauvignon aux notes de cassis, de cerise et de cèdre. L’attaque en bouche est vive, les tannins sont ronds, veloutés et la finale est en fraîcheur.

Cabernet-Sauvignon 2016, Porcupine Ridge, Boekenhoutskloof (code SAQ: 00573717; 18,15 $.)

Du côté de l’Afrique du Sud cette fois-ci, ce Cabernet sauvignon présente des arômes de fruits noirs (prune, mûre) et d’épices auxquels des notes fumées et légèrement boisées s’ajoutent. La bouche est ample, riche et soyeuse. Boekenhoutskloof est le domaine derrière les gammes bien connues: Porcupine Ridge, The Wolftrap et The Chocolate Block. Le vigneron, Marc Kent, propose des vins de qualité, élégants et gourmands.

Cabernet sauvignon 2015, Brancaia (code SAQ: 13497298; 29,95 $.)

En Italie, c’est principalement en Toscane qu’on retrouve le Cabernet sauvignon. Souvent assemblé au Sangiovese, il entre dans la composition des fameux Super Toscans (Tignanello, Sassicaia, Ornellaia, etc.), des cuvées prisées des amateurs de vins. La maison Brancaia, appartenant depuis 1981 à un couple suisse, offre ici une cuvée 100% Cabernet sauvignon très réussie avec de la matière et de la finesse. La bouche présente un fruit agréable, une belle fraîcheur et une mâche tannique serrée.

Cette chronique sur le Cabernet sauvignon ouvre officiellement la saison de la viande rouge sur le BBQ!

Santé!