Arrivages printaniers!

Les produits du printemps font l'objet de toutes les dégustations auxquelles je participe depuis quelques semaines. 
Les produits du printemps font l'objet de toutes les dégustations auxquelles je participe depuis quelques semaines. 
Quand nous pensons à « vins de printemps », nous avons souvent les vins blancs en tête, mais étonnamment, plusieurs rouges seront de la partie cette année. Ce fait s'explique probablement par la tendance des producteurs à élaborer davantage des vins rouges plus légers, digestes et en finesse. 
Pour célébrer le printemps, je vous propose un blanc et deux rouges.
Douro, Branco, Lavadores de Feitoria (Code SAQ : 13114621 ; 15,30 $). Une nouveauté à 15,30 $ sur les tablettes de la SAQ qui ne restera pas disponible très longtemps. Les quantités ont d'ailleurs commencé à se faire plus rares. Malvasia fina et Gouveio sont les cépages qui composent ce blanc du Portugal aux arômes de fruits blancs, de miel et de pierre à fusil. Un vin vif et herbacé qui accompagnera très bien un tartare de pétoncles fraises et menthe.
Vallée du Rhône, L'appel des Sereines, François Villard (Code SAQ : 12292670 ; 19,85 $). Producteur reconnu de la Vallée du Rhône, François Villard offre ici un vin aux accents de mûres, de thym et de poivre. Le vin est racé, c'est-à-dire qu'il exprime la typicité de ce que le cépage doit représenter dans le verre. Ici, le vigneron rend hommage à la syrah du Rhône septentrional. La bouche est élégante, rafraîchissante et le fruit est croquant. C'est le moment d'échanger votre verre de blanc à l'apéro pour ce rouge absolument savoureux !
Marlborough, Pinot noir Land Made, Yealands Estate (Code SAQ : 12819339 ; 21,85 $). La Nouvelle-Zélande est bien connue pour ses sauvignons blancs. Ce cépage a d'ailleurs grandement contribué à la popularité de cette région. Néanmoins, on y cultive également d'autres variétés qui donnent de très beaux résultats comme le pinot noir, notamment. Après la Bourgogne et l'Oregon, les amateurs de pinots noirs seront ravis. Ici, nous sommes en présence d'un vin très expressif et gorgé de fruits. Des notes animales (viande rouge) et de cuir s'ajoutent au plan aromatique. En bouche, c'est frais, structuré et les tannins sont enrobés. Comme tous les arrivages printaniers, il pourrait se déguster seul, ou vous pourriez également l'accorder avec un plat de linguines à la pancetta, champignons et huile d'olive. 
Santé !