Evive : vive les smoothies

CHRONIQUE / Claudia Poulin et Dominic Dubé ont lancé Evive Smoothie sans avoir d’attentes, en faisant les choses à toute petite échelle. Au départ, leur recette d’affaires était toute simple : les commandes passées via leur site web étaient déposées au Café Croquis de Sherbrooke, un premier point de chute.

C’était il y a à peine deux ans et demi. Depuis, Evive Smoothie a fait du chemin, c’est le moins qu’on puisse dire. L’entreprise, qui compte une équipe de dix employés et qui a désormais son atelier de fabrication à Saint-Hyacinthe, compte plus de 600 points de vente à travers le pays et de nouveaux s’ajoutent chaque mois. Pour répondre aux demandes de la clientèle grandissante, la compagnie vient de lancer trois nouvelles saveurs en ligne en plus d’un service de livraison à domicile.

Un conte de fées d’autant plus merveilleux que les deux Sherbrookois de 26 ans, maintenant établis à Montréal, n’avaient jamais vraiment envisagé de se lancer en affaires. Claudia entamait sa maîtrise après une formation en psychoéducation et Dominic venait d’obtenir son baccalauréat en génie mécanique à l’Université de Sherbrooke lorsque le projet d’Evive Smoothie a germé dans leur esprit.  

« On n’a pas étudié en nutrition ni en marketing, alors devenir entrepreneurs dans le domaine de l’alimentation, on ne peut pas dire que ça faisait partie de nos plans. On ne cherchait pas une occasion d’affaires, mais on avait le désir d’aider les gens, de leur donner des options pour qu’ils puissent mieux s’alimenter. Notre moteur, c’était vraiment ça. Notre passion commune pour la saine alimentation est devenue notre travail », souligne Claudia.

Claudia Poulin et Dominic Dubé

La compagnie est née, d’abord et avant tout, d’une envie de vitaminer le menu des uns et des autres lors des petits matins pressés.

« Nous, on mange super santé, on est convaincus des bienfaits d’une saine alimentation, précise Claudia. Pendant nos études universitaires, chaque matin, je nous concoctais un smoothie soutenant. Je constatais que, pour les gens autour de moi, le temps manquait. »

L’idée de proposer des cubes fruités et bourrés de nutriments a fait son chemin.

« On voulait offrir un produit super nutritif, en simplifiant les choses au maximum », résument les deux partenaires d’affaires, qui partagent aussi leur vie depuis huit ans maintenant.

Ensemble, ils ont développé une formule novatrice. Des smoothies surgelés qui s’assemblent en deux temps trois mouvements, sans besoin de mélangeur. La recette de base est simple : on dépose les pastilles glacées dans un verre de lait ou de jus, on remue, et magie!, on obtient un breuvage aussi délicieux que soutenant.

Qu’ils soient vert vibrant, jaune soleil ou rouge framboise, les smoothies d’Evive sont tous biologiques, végétaliens, sans gluten ni OGM, ultras nutritifs et ultras simples à assembler. Depuis le tout début, c’est Claudia qui développe les recettes, mais elle est accompagnée dans la démarche par une chef nutritionniste.

« On veut que nos cubes de smoothie soient bons au goût, mais aussi qu’ils soient le plus nourrissants possible. On fait le maximum au chapitre nutritionnel pour que chaque verre soit riche en vitamines, minéraux et protéines, de façon à ce que, avec un seul smoothie, on puisse combler un certain pourcentage de nos besoins quotidiens en nutriments essentiels », mentionne Dominic.  

Pour y arriver, ils ajoutent des superaliments à leurs colorés mélanges de fruits et légumes. Des graines de chia, des graines de chanvre, des protéines végétales, mais aussi du baobab, du moringa, de la chlorelle, par exemple.

La gamme, qui a débuté avec trois saveurs (samouraï, touk-touk, yogi), en compte maintenant six dont une, au cacao (l’aztèque), qui est exclusivement réservée à l’achat en ligne.

« Les deux autres saveurs (asana et pure) seront éventuellement ajoutées à l’offre déjà présente en épicerie », note Dominic, pour qui le tout nouveau service de livraison à domicile est une porte ouverte sur de nouveaux possibles.  

Manifestement, la clientèle le pense aussi : l’achat en ligne des roulettes de smoothies surgelés était proposé depuis une toute petite semaine que déjà, quelque 300 abonnés levaient la main pour s’en prévaloir.

« On emballe avec de la glace sèche, ça nous permet d’expédier nos produits surgelés à l’adresse choisie par le consommateur. Certains préfèrent recevoir leur paquet à la maison, d’autres au travail. Une fois la commande passée, celle-ci est livrée en 24 heures », explique Dominic.

Le site web de l’entreprise prend du coffre et devient ainsi une plateforme où il est possible d’offrir des nouveautés à la clientèle. Instantanément.

« Avec le traditionnel circuit de distribution, c’est plus long avant de pouvoir lister de nouveaux produits et c’est bien normal. La vente en ligne est un service complémentaire, un genre de petit labo grâce auquel on espère lancer bientôt de nouveaux produits. »

Lire ici : autre chose que des smoothies. Quoi exactement? Il faudra patienter pour le savoir. Les deux complices gardent le mystère sur ces nouveautés à venir. Mais on peut d’ores et déjà deviner qu’elles logeront à la même enseigne santé du « bon au goût, bon pour vous ».

Ça vous intéresse?
evivesmoothie.com

Boules d'énergie Amazones
(Recette d'Evive Smoothie, tirée de son blogue et signée Annabel Boissonneault)

Les smoothies d'Evive se dégustent bien frais, au verre, mais ils peuvent aussi servir d'ingrédients. La marque propose quelques recettes sur son blogue dont celle-ci, simplissime à réaliser, parfaite pour le petit creux d'après-midi.

Ingrédients
Pour 12 à 14 boules, il vous faut :

- 1 roulette (huit cubes) de Evive Smoothie Guerrier
- 4 c. à table de graines de chia
- 3 c. à table de graines de chanvre
- 2 c. à table de sirop d’érable
- 150 ml de noisettes broyées (ou n’importe quelle autre noix)
- ¼ de tasse de cacao (cru de préférence)

Optionnel :
1 c. à table de maca
1 c. à thé d’extrait de vanille

Préparation
- Mélanger tous les ingrédients, sauf le cacao. Former de petites boules et terminer en les roulant dans le cacao.
- Laisser reposer au réfrigérateur durant quelques heures avant de déguster.