CHRONIQUE / Spécial fête des Mères

Cette chronique s’adresse à toutes les mamans qui font leur GROS possible pour donner à leurs enfants le meilleur d’elle-même. Vous méritez de prendre quelques minutes, d’arrêter le temps et de vous détendre avec un bon verre de vin.

Parce que je suis une maman comblée, mais qui a aussi sont lots de défis, j’avais envie de me donner une petite tape dans le dos avec des suggestions « vinos » qui me plaisent particulièrement et qui, je l’espère, plairont aussi à d’autres mamans!

En finesse, en fraîcheur et en légèreté, voici donc trois vins parfaits pour le brunch de la fête des Mères.

Mantinia 2017, Moschofilero, Domaine Tselepos (code SAQ: 11097485; 18,05 $.)

Si vous avez envie de sentir le vent de la mer dans votre verre, de goûter la fraîcheur et de vous retrouver en Grèce en un claquement de doigts, je vous propose ce vin du Domaine Tselepos. Situé dans la région du Péloponnèse, sous l’appellation Mantinia, cette cuvée est élaborée avec le cépage moschofilero. Le nez est délicat avec des arômes de fleur d’oranger. En bouche, c’est frais, équilibré et aérien. Sous les 20 $, il offre un excellent rapport qualité-prix. Il sera idéal pour accueillir vos invités, accompagné de calmars ou de pattes de crabes.

Vouvray 2016, Spring Chenin Blanc, Vincent Carême (code SAQ: 13594899; 19,85 $.)

Le chenin blanc est un cépage qui gagne à être connu. On le retrouve beaucoup en Afrique du Sud (autrefois appelé Steen), en Californie et, bien sûr, dans la Vallée de la Loire, d’où il est originaire. Pinot de la Loire est d’ailleurs aussi un synonyme utilisé pour ce cépage. Le Chenin blanc est une variété qui donne d’aussi beaux résultats en vin sec qu’en vin liquoreux. Il propose une très vaste gamme d’arômes et de saveurs, selon le style choisi. Cette cuvée de Vincent Carême, vigneron bien connu de la Loire, porte bien son nom. Avec un fruité éclatant, le vin appelle le printemps. Presque sec, il est vif, présente une texture ample et une pointe de minéralité en finale. À l’heure du brunch, servez-le avec des fromages, une quiche aux asperges ou de petits pains farcis à la salade de crevettes nordiques.

Albahra 2016, Envinate (code SAQ: 13566732; 21,30 $.)

Un vin rouge espagnol qui n’a pas visité le fût de chêne? Ça ne court pas les rues! Vous aurez rarement goûté un vin issu du cépage grenache sous cette forme. Récemment présentée lors d’une dégustation, cette cuvée a suscité beaucoup de commentaires. Si vous aimez les découvertes, je vous le propose avec des charcuteries ou un tartare de bœuf. Après un bouquet de fruits rouges, le nez se rapproche de la terre et de notes animales. La bouche est souple, complexe et gourmande. Du vin à l’état pur, naturel et sans maquillage. À apprécier en bonne compagnie, tout simplement!

Santé!