Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Philippe Wouters
Coopérative nationale de l'information indépendante
Philippe Wouters
Robin bière naturelle de Waterloo
Robin bière naturelle de Waterloo

Ces brasseries qui plaisent

Article réservé aux abonnés
Dynamique, enthousiaste, effervescente, les qualificatifs ne manquent pas quand il s’agit de parler de la culture bière au Québec. En dix ans, le nombre de brasseries a plus que triplé au Québec. L’industrie est jeune et composée de petites brasseries. Plus de 70% d’entre elles produisent moins de 100 000 litres de bière par an. Plusieurs jeunes brasseries tirent leur épingle du jeu en surfant sur les tendances ou mieux, en créant des tendances et en proposant des produits qui se démarquent auprès d’une clientèle tout aussi jeune. Voici mon «Top 5» des brasseries de moins de trois ans à découvrir.

Brewskey – Montréal
Ouverture en 2019

Après plusieurs années aux commandes du Pub Brewskey, les fondateurs ont créé la brasserie artisanale du même nom et ouvert un salon de dégustation, en 2019, à quelques mètres du pub. Le succès fut immédiat. Brewskey s’est taillé une réputation auprès des amateurs avertis les plus exigeants en y brassant des India Pale Ale et des Smoothie Sour — dont la fameuse gamme Brew Juice. Il s’agit d’un mélange de jus de fruit et de bière. Le débat fait rage quant à l’appellation bière pour les Smoothie Sour, mais nonobstant la polémique, les bières sont originales et il y a un réel travail de recherche derrière chaque produit. Il ne s’agit pas juste d’y verser la liste d’ingrédients et d’attendre le buzz.

Bas-Canada – Gatineau  
Ouverture en 2017

La mode des IPA fraîches est très suivie ces temps-ci. Mais la ligne est très mince entre une IPA très fraîche et une IPA trop verte, qui manque de garde et qui présente des caractéristiques trop résineuses de houblon et une âcreté non maîtrisée. Ces IPA connaissent un succès sur le marché, souvent par manque de connaissance de la clientèle. Chez Bas-Canada, on maîtrise les IPA fraîches et plusieurs sont devenues un modèle pour des brasseries qui désirent reproduire le style. Victimes de leur succès, elles sont difficiles à se procurer, mais la brasserie vous invite à son salon de dégustation (après la crise COVID), où une belle sélection d’IPA est toujours disponible en fût.

Messorem Brassitorium – Montréal  
Ouverture en 2019

L’arrivée de cette brasserie a été perçue comme un coup de pied dans la fourmilière de la culture bière à Montréal. Certes, la métropole propose un très grand choix de bars à bières et brasseries artisanales, mais la fougue des fondateurs et leur philosophie assumée de présenter des bières tendance a excité le monde des amateurs de bières artisanales et surpris les acteurs du milieu déjà bien implantés. Le modèle d’affaires se voulait proche de celui des jeunes brasseries du nord-est des États-Unis qui produisent rapidement, en tenant compte des nouveautés, de la demande de la clientèle et en ne vendant que sur place. Les premiers événements de vente de bières ont confirmé qu’ils avaient raison.

Messorem Brassitorium de Montréal

Barabas – Sainte-Barbe
Ouverture en 2020

Cette brasserie industrielle est jeune, son maître-brasseur a cependant plusieurs années de métier et est connu dans le milieu pour être le cofondateur de la brasserie artisanale Benelux, à Montréal en 2006. Je me suis amusé à goûter à la toute jeune gamme de produits nouvellement disponible. On y retrouve plusieurs interprétations d’India Pale Ale et une excellente Ale Blonde de soif, bien équilibrée. Les produits sont disponibles en canette chez votre détaillant favori et si vous ne les trouvez pas, demandez qu’il les commande. Une brasserie à surveiller.

Robin bière naturelle – Waterloo
Ouverture en 2019

J’aime cette brasserie pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’elle symbolise tout ce que l’on aime chez un artisan : le travail à la main, le choix des ingrédients, la route bucolique pour y arriver et la philosophie derrière chaque produit. Ensuite parce qu’elle est le fruit de la passion de deux frères qui ont décidé de s’installer en région et d’offrir leurs créations dans leur communauté. Robin ne fait pas tant parler d’elle; c’est une brasserie discrète qui affine ses produits dans des fûts sélectionnés et présente des assemblages. On prend plaisir à sentir chaque cuvée et à comprendre le chemin emprunté pour nous offrir de magnifiques bouquets aromatiques. Le temps est fort probablement le vrai maître-brasseur, c’est pourquoi j’aime profiter du mien à chaque bouteille dégustée. Cette brasserie est l’antithèse des trois premières nommées dans ce texte; c’est aussi ça la culture bière.