Boire sous la barre des 20$

CHRONIQUE/ Mon professeur de sommellerie disait toujours : « C’est bon, mais combien ça coûte?»

Que ce soit au restaurant ou à la SAQ, la question du budget est importante quand vient le temps d’acheter du vin. Dernièrement, j’étais dans une dégustation dont les vins tournaient autour de 300 $ la bouteille. Certes ils étaient bons, mais valaient-ils ce prix ? Quelle clientèle veut-on rejoindre avec cette gamme de vin ? Les sommeliers ?

En discutant avec mes collègues, j’ai vite réalisé que je n’étais pas la seule à avoir un budget plus limité pour l’achat de mes vins. En fait, l’une des principales tâches d’un sommelier est de dénicher le meilleur rapport qualité-prix.

Personnellement, ma consommation quotidienne tourne autour des 20 $.

Voici donc mes cinq coups de cœur récents et économiques.

Cava, Lola, Paco & Lola (code SAQ : 13 483 911 ; 19,95 $)

Tant pour les vins que pour les bulles, l’Espagne a toujours sa place dans une chronique sur les produits abordables. Ce Cava présente des arômes délicats de pâtisseries et des notes minérales. La bulle est intense à l’entrée en bouche, mais elle se termine dans un équilibre et une fraîcheur agréable. Pour le prix d’une bouteille de Champagne, vous pourriez ouvrir des bulles une fois par semaine, durant tout le mois de mars!

Pacherenc du Vic-Bilh, Grains de Roy, Caves de Crouseilles (code SAQ : 13 028 192 ; 16,95 $)

Pacherenc du Vic-Bilh : appellation d’origine protégée du sud-ouest de la France. La dernière fois que j’ai fait découvrir cette appellation à un ami, il en a acheté à la caisse par la suite. Élaboré avec les cépages (moins communs) gros manseng et petit courbu, ce vin est d’une belle couleur profonde. Un caractère fumé et végétal domine le fruit. La bouche est vive, ample et gourmande. Une pointe d’amertume se fait sentir en finale.

Côtes du Roussillon, Mas Janeil Le petit pas, François Lurton (code SAQ : 12 561 198 ; 16,60 $)

Le nom de François Lurton est bien connu dans le milieu viticole. Le vigneron exploite la vigne à travers le monde. À la SAQ, on retrouve notamment ses vins du sud de la France, de l’Argentine et de l’Espagne. Ce Côtes du Roussillon est simple, fruité, velouté et agréable. Un beau passe-partout pour le 5 à 7.

Gran Sangre de Toro, Miguel Torres (code SAQ : 928184 ; 17,60 $)

La maison Torres n’a plus besoin de présentation. Elle élabore une longue gamme de vins en grande quantité, mais jamais au détriment de la qualité. Ce vin espagnol est aromatique, présentant des notes de fruits mûrs et d’épices. Il a du corps, les tanins sont bien intégrés et la bouche offre beaucoup de matière. Excellent avec une côte de bœuf à la provençale.

Douro, Caldas, Alves de Sousa (code SAQ : 10 865 227 ; 14,50 $)

À ce prix, ce vin du Portugal ne restera pas longtemps sur les tablettes. C’est gourmand, chaleureux, tannique, équilibré et plein de fruits ! Ses notes de fruit rouge acidulé apportent de la fraîcheur en prime. Excellent et parfait pour le potluck.

Santé !