Une boucle à boucler

Cet été, plusieurs d'entre vous choisiront de profiter de quelques jours de vacances au Québec plutôt que d'aller vers le sud. La faiblesse du huard face au dollar américain en a convaincu plus d'un. Le prétexte parfait pour profiter d'un petit circuit de quelques jours au départ de Québec.
Le départ
C'est du quartier Saint-Roch, à Québec, que je vous invite à partir. Vous y serez arrivé la veille et aurez profité de la terrasse façon « biergarten » de la Barberie, du menu « bistro-nomique » du Noctem ou de l'ambiance fort agréable de la Korrigane. Tout se fait à pied, dans un quartier qui offre de plus en plus de choix aux gastronomes.
Direction Sainte-Anne de-Beaupré, pour y découvrir la Microbrasserie des Beaux Prés. Vous serez charmé par sa terrasse avec vue sur le fleuve et son Imperial IPA du nom de la fameuse route 138. Saviez-vous qu'elle prend son envol à la frontière américaine pour terminer sa course près de Blanc-Sablon sur la Côte-Nord ? Une des plus longues routes du Québec et elle nous accompagnera toute la journée. 
Après le mont Sainte-Anne se trouve un village sympathique du nom de Baie-Saint-Paul. Vous vous baladerez dans sa fameuse rue Racine, là où tout a commencé pour la Microbrasserie Charlevoix et son restaurant le Saint-Pub. On y brasse une lager blonde, peu connue, du nom de Kläss. À découvrir sur la terrasse très achalandée du restaurant. Pour digérer, vous en profiterez pour découvrir les nombreux artisans de la rue.
À la sortie du village, la Laiterie Charlevoix vous attend avec des fromages réputés, mais également une petite sélection de produits d'artisans locaux. Mention spéciale pour le canard séché de la Ferme Basque de Charlevoix en accompagnement du fromage frais de la laiterie. Avec une table à pique-nique sur votre route et une sélection de bières maltées, vous serez au paradis. 
Direction Tadoussac, en serpentant la route qui vous fera découvrir La Malbaie et son panorama grandiose. Il est beau, notre Québec. Une nouvelle brasserie verra très bientôt le jour rue du Bord-de-l'Eau, où deux jeunes passionnés se consacrent à brasser des bières aux ingrédients locaux et offrent un très sympathique salon de dégustation avec terrasse. Je leur souhaite beaucoup de succès.
Vous cherchez une expérience mythique ? Une bonne nuit à l'hôtel Tadoussac, et son décor façon « Belle Époque » vous permettra de faire un arrêt dans le temps. Profitez-en pour jouer aux échecs dans le grand hall qui surplombe la baie.
La traversée
Vous pouvez continuer la route jusqu'à Baie-Comeau pour y découvrir la Microbrasserie St-Pancrace. Si elle s'est fait connaître avec sa fameuse bière au crabe, elle propose cependant une belle gamme de produits brassés sur place, par une équipe dévouée et très sympathique. 
En ce qui nous concerne, nous reviendrons sur nos pas jusqu'à Saint-Siméon pour prendre le traversier en direction de Rivière-du-Loup. Vérifiez les horaires et la disponibilité. Il est très sollicité pendant la période estivale.
À Rivière-du-Loup, les Fous Brassant vous attendent dans le centre-ville pour vous faire découvrir l'ensemble de leur gamme. Mention spéciale pour la Triple Belge qui ne tombe pas dans la caricature. Les heures d'ouverture sont différentes en fonction de la saison et de la journée de la semaine. À vous de voir si vous désirez y rester pour l'ambiance du soir ou une pause de début d'après-midi.
Continuez sur la route 132 jusqu'à Kamouraska. Vous profiterez de l'incroyable vue de la brasserie Tête d'allumette en dégustant quelques bières brassées sur place. De la salle de dégustation, vous pouvez voir la salle de brassage et son système au feu de bois. Une des très rares brasseries contemporaines qui a choisi de travailler à feu nu, alimenté à la bûche. À ma dernière visite, on coupait du hareng fumé disponible en bouchées. Un mariage fort intéressant avec la bière brassée sur place. Et si vous êtes sur la terrasse, le fleuve vous offre une bonne bouffée légèrement saline.
Quelques souvenirs à rapporter ? Direction Saint-Roch-des-Aulnaies à l'épicerie du village. L'équipe propose une très belle sélection de bières du Québec. On s'étonne même de voir certaines bières, très recherchées par les amateurs, sur les tablettes. 
Le retour
De retour vers Québec, le Ras l'Bock et sa nouvelle terrasse vous invitent à faire une petite pause houblonnée en face du parc nautique de Saint-Jean-Port-Joli. Mention spéciale pour les petites touches personnalisées de la déco, pleine de souvenirs d'enfance. 
À Lévis, le Pub la Traverse, propriété de la microbrasserie Le Corsaire, vous attend à quelques mètres du traversier. Sa cuisine est l'un des secrets les mieux gardés de la région et une de mes bières préférées s'y trouve : la Kirke, une Session ale aux accents british et à l'alcool très discret.
À la sortie du traversier en direction de Québec, tournez à droite et continuez tout droit. Vous voilà de retour dans le quartier Saint-Roch. On va où la semaine prochaine ?
SUGGESTION DE LA SEMAINE
Kirke

Le Corsaire

Lévis
Présentation
Une Session bitter à 3,8 % qui n'utilise que des ingrédients anglais. Elle est disponible en canette de 473 ml chez certains détaillants spécialisés. 
Description
Des notes légères de caramel se présentent timidement. On y perçoit également un peu de verdure provenant des houblons anglais. En bouche, la bière est mince, peu de sucre résiduel. Son faible taux d'alcool et ses malts bien équilibrés en font une bière redoutable pour contrer la soif. Une des rares bières que j'apprécie à la canette.
Accord gastronomique
Côtes d'agneau, herbes du Bas-du-Fleuve, bien poivrées.
Appréciation
Depuis plusieurs années, la brasserie nous propose cette bière qui est devenue très rapidement un coup de coeur. Parfois, la bière, c'est simple. Malheureusement pas assez disponible, mais la brasserie s'efforce d'en distribuer le plus possible. À boire directement en fût pour maximiser le facteur « fraîcheur ».