Le réfrigérateur à bière permet de stocker la bière au froid et de la servir par l’entremise d’un robinet situé sur le dessus.

La bière en fût à domicile

CHRONIQUE / Avez-vous déjà rêvé de servir de la bière en fût à vos invités ? Si vous n’êtes pas propriétaire d’un bar, d’une brasserie ou d’un restaurant, c’est un rêve difficilement réalisable, mais pas impossible. Le plus dur n’est pas de trouver le système pour servir la bière, mais bien la bière.

Servir une bière en fût à la maison est anecdotique. Je n’ai pas les statistiques de consommation de bière en fût à domicile, mais elles doivent être microscopiques. Pourtant, de plus en plus de commerces proposent des solutions de service, et les amateurs de bière qui ont fait le saut sont heureux de vous servir une bière dans les règles de l’art. Avec un beau col de mousse !

Deux techniques de service et de maintien de la bière au froid sont généralement proposées dans différents magasins : le réfrigérateur à bière ou la glacière. Le premier est un concept « clé en main » qui permet de stocker le fût dans le réfrigérateur et d’utiliser une poignée de fût disposée sur le dessus de celui-ci, tandis que la seconde option est une grande glacière qui contient un serpentin qu’on plongera dans l’eau glacée. Mention spéciale au réfrigérateur qui offre, le plus souvent, un niveau de finition plus professionnel. Quant à la glacière, sa portabilité en fait une excellente alliée de vos « partys » improvisés.

Une fois le système acheté et monté — la glacière arrive le plus souvent en kit —, il vous faudra trouver une bonbonne de « gaz », utile pour pousser la bière du fût à votre verre. C’est d’ailleurs un des points les plus problématiques puisque les fournisseurs ne sont pas légion et que les réglages pour optimiser le service de la mousse parfaite demandent un peu plus de connaissances techniques que de tourner un robinet dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre (arrêtez de regarder votre montre...).

La glacière à bière comprend un long serpentin plongé dans l’eau glacée. La bière se refroidit à mesure qu’elle traverse le serpentin.

Et puis, bien entendu, il vous faudra trouver de la bière en fût. Une opération beaucoup plus complexe que vous pensez, car seules les brasseries peuvent vendre des fûts — l’Association des détaillants en alimentation du Québec a bien proposé l’idée d’en vendre, mais l’option lui a été refusée lors de la dernière modification de la loi sur les permis de vente d’alcool — et celles-ci préfèrent conserver leurs fûts dans le réseau de vente aux bars et restaurants, plus habitués à ce genre de transaction. Bref, pour avoir de la bière en fût, il faut être « pluggé » avec la brasserie de votre choix, sinon se tourner vers des brasseries qui proposent l’option.

Envie d’essayer ? Contactez la brasserie la plus proche de chez vous — assurez-vous d’aimer ses produits — et demandez-lui si elle loue des équipements de service et fait de la vente de fûts. Il ne vous reste plus qu’à inviter quelques amis et à profiter d’un très chouette « party », un verre arborant un beau col de mousse à la main.