Chronique bière

De festival en festival

CHRONIQUE/ De plus en plus d’amateurs de bières consultent l’agenda des festivals de bière pour se dresser un itinéraire gourmand. Un prétexte fort sympathique pour croiser les gens de la brasserie dans un contexte de découvertes et de fête ! Des festivals, il y en a de plus en plus. Tellement que les brasseries ne peuvent être présentes partout. Mais un bon festival offre une diversité de produits, une offre gourmande adéquate et une ambiance qui privilégie la découverte dans un esprit familial, plutôt que l’excès. En voici quelques-uns à ne pas manquer.

Pendant l’été, Philippe propose un carnet de bord au gré des rencontres et des découvertes sur les routes du Québec, mais également d’Europe. « Sur la Route avec Philippe » est une chronique estivale qui donne le goût de sortir pour la bière. Envie de voyager différemment ? Voici quelques idées !

Bière

La France brassicole

CHRONIQUE / Lorsqu’on parle de la France et de son terroir, les exemples sont nombreux. La France, reconnue pour sa gastronomie et ses très nombreux producteurs du terroir, est une destination à ne pas manquer si vous êtes gourmands. Avant de m’installer au Québec, j’ai vécu en France pendant quelques années. Gourmand de nature, j’ai pu profiter de nombreuses régions qui offrent plaisirs de la table et alcools du terroir. Elle est belle cette France gastronomique qui s’offre à chaque gourmand prêt à faire quelques kilomètres. Je vous invite à la découvrir, comme je l’aime. Simple et spontanée. Je vous écris d’ailleurs ces quelques lignes, assis confortablement sur une terrasse, bière à la main en pleine vie de village, dans le Périgord.

Pendant l’été, Philippe vous propose un carnet de bord au gré des rencontres et des découvertes sur les routes du Québec, mais également d’Europe. « Sur la Route avec Philippe » est une chronique estivale qui donne le goût de voyager pour la bière. Le voici en France, à parcourir les régions.

Bière

De la Mauricie au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Pendant l’été, Philippe vous propose un carnet de bord au gré de ses rencontres et découvertes sur les routes du Québec, mais également d’Europe. « Sur la Route avec Philippe » est une chronique estivale qui donne le goût de voyager pour la bière.

Bière

Un pari réussi

En février dernier, le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) lançait un concours destiné aux microbrasseries du Québec, « Les bières du Québec, notre fierté nationale ». L’objectif : devenir le brasseur officiel d’une des trois bières qui seront vendues sur les plaines d’Abraham pendant le spectacle de la Fête nationale, le 23 juin. Des dizaines de brasseries ont répondu à l’appel.

Devant plus de 35 bières, un jury composé de gens du MNQ et de professionnels de la bière — dont votre chroniqueur — a présélectionné six finalistes en fonction d’un barème basé sur le dossier de candidature et le type de bière proposé. On cherchait des « bières de soif », complices idéales d’une soirée que le MNQ espérait chaude et sans pluie — qu’il a eue d’ailleurs.

Bière

Quoi boire pour la Saint-Jean?

CHRONIQUE / Bonne Saint-Jean à tous les Québécois, mais également à tous les francophones hors-Québec! Je vous souhaite de passer une très agréable fin de semaine entourés de vos proches et amis. Bien entendu, la bière sera votre complice d’agréables moments.

Je vous en propose donc cinq à boire à différents moments au cours des célébrations, pour le plus grand plaisir de vos papilles.

Bières

La bière et le fromage bleu

CHRONIQUE / Voilà un fromage qui ne fait pas l’unanimité. Et pourtant. Accompagné d’une bière, il se révèle très docile, mais surtout, un excellent complice d’une dégustation haute en saveurs. Je me suis donc donné comme mission de vous faire aimer le bleu.

Le fromage bleu surprend par sa couleur allant d’un beau bleu azur au vert. Il doit cette couleur au Penicillium roqueforti, du nom de la région du Roquefort, un ferment lactique qu’on incorpore dans le lait. Considérant que la couleur d’un fromage bleu n’est pas toujours bleue et que ses veines typiques offrent un magnifique persillage, on l’appelle surtout « fromage à pâte persillée ».

Pour beaucoup, la couleur est un frein à la découverte. Pour d’autres, c’est le goût prononcé et parfois piquant de ce fromage qui ne passe pas. Pour moi, c’est un gage de qualité et de savoir-faire. J’adore le fromage bleu, mais j’essaye de ne pas trop en manger, par exemple, avant une entrevue, car il a du caractère le petit !

Le bleu est le meilleur ami de la bière. Grâce à lui, j’ai fait mes meilleures expériences gastronomiques, une bière ou un cidre de glace à la main. 

Leur point commun ? Le sucre.

Avec le bleu, on se doit de sélectionner des produits alcoolisés sucrés. 

Dans les années 90, il était fort populaire de manger son fromage avec des figues et du porto. Ensuite est arrivé le cidre de glace. Maintenant, c’est la bière.

Le caractère puissant du fromage se doit d’accompagner une bière ronde ou liquoreuse. On y fait ainsi les meilleurs accords. Les Scotch Ale et Barley Wine anglais sont de très bonnes complices. Leur grande quantité de malts et leur faible amertume permettent de rivaliser avec la force de caractère du bleu et de le laisser respirer. Il s’ouvre ainsi en présentant des notes lactiques et herbacées. Même les Doppelbock et Weizenbock allemandes apprécient ce fromage. 

Derrière le sucre des bières se cachent quelques petites particularités de brassage qui vous feront vivre une expérience gustative intéressante. 

Voici deux bières à essayer avec le fromage bleu de votre choix. Mon préféré ? Le Bleu d’Elizabeth de la fromagerie du Presbytère. Un magnifique produit du terroir d’une des meilleures fromageries du Canada. Quitte à vous apprendre à aimer le bleu, autant que celui-ci soit à la hauteur !

Bières

Les nouveaux styles de bières

CHRONIQUE / La culture bière évoluant rapidement, de nouveaux styles de bières sont créés chaque année pour refléter l’imagination et la créativité des différents brasseurs à travers le monde. Voici quelques styles à découvrir.

Avant de commencer cette chronique, permettez-moi de me reprendre. Les brasseurs ne créent pas de styles; les styles sont l’évolution naturelle du dialogue entre consommateurs et brasseurs dans une région. Les styles se multiplient en partant de la source originale jusqu’à devenir un élément de référence. Par exemple, le style pilsner est originaire de la région de Pilsen, en Bohème. C’est la source d’une sympathique bière blonde de fermentation basse très agréable à boire, brassée avec du malt blond et du houblon Saaz. Aujourd’hui, le terme pilsner définit une bière blonde, de fermentation basse, brassée avec du malt pilsner et très souvent du houblon Saaz. C’est le fruit d’une évolution du langage jusqu’au développement du nom d’un style. C’est un peu comme les noms de famille au temps des colonies. On pouvait porter un nom et un surnom, mais c’est le surnom qui devenait le nom. Vous me suivez ? Moi non plus!

Bière

Bien voyager pour la bière

Étant un grand voyageur pour la bière, on me demande souvent mes trucs pour bien voyager et planifier mes voyages. La culture bière dans le monde étant très dynamique ces temps-ci, ce ne sont pas les destinations qui manquent.

Le moyen de transport le plus efficace et rapide pour se rendre en Europe reste l’avion. Plusieurs compagnies aériennes proposent des vols directs du Québec vers les capitales brassicoles les plus intéressantes (Londres, Bruxelles, Munich / Frankfurt, etc.). Lorsqu’il s’agit de choisir un billet d’avion, je privilégie toujours les compagnies européennes plutôt que nord-américaines. Le « Droit des passagers aériens » sur les vols opérés par des compagnies européennes depuis le continent nord-américain est beaucoup plus avantageux en cas de retard ou annulation que la réglementation actuelle au Canada, et le service à la clientèle est globalement meilleur que les compagnies canadiennes. Le choix des aéroports est également déterminant et il peut vous faire économiser quelques centaines de dollars sur un billet. J’utilise très souvent les sites «Kayak» ou «Google Flight» pour comparer le prix des billets par destination, pour une période donnée.

Bières

Bières et saucisses

CHRONIQUE / Allez vous chercher quelques saucisses chez votre détaillant favori, débouchez-vous quelques bières et allumez le barbecue. Je vous propose une soirée accords bières et saucisses, loin d’être prétentieuse, mais plutôt très amusante et gourmande.

Boire une bière et manger des saucisses est une activité très en vogue au Québec, si on se fie aux confidences de nombreux bouchers. Il faut dire qu’avec le nombre incroyable de variétés de saucisses qui se présentent à nous, il est très facile d’en trouver cinq différentes et de s’amuser à les accorder avec quelques bières. Petit guide du maître saucissier et ses bières.

Bières

Voyage brassicole en Belgique (2e partie)

CHRONIQUE / Profitant d’un voyage en Belgique, accompagné de 35 passionnés de bières, je vous invite à découvrir ce pays de la bière, berceau de la culture brassicole qu’on trouve à chaque coin de rue. Ma chronique vous est proposée en deux parties, récit de notre voyage.

Flandre occidentale
Dans le village d’Oudenaarde, on retrouve la brasserie Liefmans. Au fil du temps, elle a été une actrice importante de la culture contemporaine. On y brassait une bière acidulée qui a fait la réputation de la brasserie. Aujourd’hui, seules les installations de fermentation sont encore en activité – on veut garder la flore et le terroir — mais les installations de brassage se visitent et offrent un superbe témoignage du passé.