À chaque plat de semaine son vin!

CHRONIQUE / Ce n’est pas faute de ne pas avoir essayé. J’ai longtemps voulu faire de mon fils une fine bouche en lui cuisinant du gravlax de saumon, du cari de lentilles, des moules marinières ou encore de l’osso buco.

Pour l’instant, rien à faire. Les seules fois où il démontre de l’enthousiasme pour mes repas, c’est quand je lui sers du pâté chinois, du macaroni au fromage ou des œufs tournés (Eh oui, il m’arrive de faire des œufs tournés pour souper!) 

Pour mettre un peu d’étincelles dans mon quotidien, j’ai donc eu envie de tester quelques accords mets et vins pour accompagner les plats préférés de fiston!

Pâté chinois

Il existe, bien sûr ,plusieurs variantes du pâté chinois, mais tous les Québécois connaissent la fameuse recette de base «steak, blé d’Inde, patate». La beauté de ce plat est qu’il s’accorde autant avec un vin blanc qu’un vin rouge. En blanc, je pencherais pour un chardonnay légèrement boisé ou encore, pour les cépages roussanne et marsanne que l’on retrouve beaucoup dans la Vallée du Rhône. Bref, on priorise un vin blanc plus charpenté et rond, qu’acidulé, frais et léger. 

Du côté des rouges, j’opte pour un verre de cabernet franc de la Loire. On retrouve souvent ce cépage en assemblage, notamment à Bordeaux, aux côtés du cabernet sauvignon et du merlot. Toutefois, en Loire, il est le roi des appellations tels que Bourgueil, Chinon, Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Saumur-Champigny. Il propose un style unique aux arômes de framboises et aux notes végétales. La bouche est en fraîcheur, accompagnée de tannins souples et fins. Découvrez-le avec ce Chinon, Expression, Pascal et Alain Lorieux (Code SAQ : 873257; 19,35$).

Macaroni au fromage

Je l’avoue, devant des pâtes, j’ai le même enthousiasme que les enfants! Le choix du vin dépendra, bien sûr, de votre recette préférée de macaroni au fromage. Y ajoutez-vous de la sauce tomate? Utilisez-vous des fromages fins ou simplement le fameux Velveeta qui donne une teinte orangée et une texture onctueuse à votre plat? Chose certaine, un macaroni au fromage bien crémeux nécessite un vin blanc soyeux, rond et un peu costaud. En rouge, on évite les tannins très charnus.  

C’est bien connu, nos fromages d’ici n’ont rien à envier à ceux de nos voisins Français. Alors, quoi de mieux qu’un vin de chez nous pour accompagner un «mac and cheese » cuisiné avec nos fromages? Je vous propose le Réserve blanc du Domaine St-Jacques (Code SAQ :11506390; 19,45).

Les œufs

Il n’y a pas que le café qui accompagne les œufs! Certes, mon fils les adore tournés, mais pour les besoins de la cause, notre accord conviendra aussi à une frittata, à une salade aux œufs mimosa ou encore aux plats servis avec un œuf mollet sur le dessus. Dans son livre L’Essentiel de Chartier, François Chartier confirme que les œufs et le riesling ont des harmonies aromatiques. Commandez en ligne dès maintenant cet excellent riesling canadien: Tantalus (Code SAQ : 12456726; 31,50$). Un vin vibrant et équilibré, aux notes minérales, de limes et de fruit à chair jaune. Un 30$ bien investi, si l’on prend en considération que votre plat d’œufs vous aura déjà fait économiser beaucoup!