Rose Larivière

Des jeunes nous parlent

Si j'étais ministre...

Si le ministre de l’Éducation était devant vous, quelle principale question lui poseriez-vous? Ou si vous étiez le ministre de l’Éducation, quelle décision prendriez-vous en premier?

Le système éducatif suscite l’unanimité auprès des élèves, qui ont été nombreux à se prononcer sur le sujet : certaines des orientations, des stratégies et des priorités d’action gouvernementales devraient être revues… et corrigées.

Ils estiment en effet qu’il est grand temps d’apporter des changements pour surmonter les défaillances d’un système devenu archaïque et améliorer le protocole d’intervention en milieu scolaire. 

D’emblée, ils mettent en doute certains critères d’évaluation lors des épreuves ministérielles, dont les tests de compréhension de textes en français, qui laissent libre cours aux interprétations divergentes – des interprétations pouvant se solder par des échecs injustifiables même si les élèves maîtrisent la matière. 

Ils partagent d’autres préoccupations communes quant au fait que tous les élèves sont évalués de la même façon. Puisque chacun a ses forces et ses faiblesses, le gouvernement devrait admettre l’idée qu’une approche plus personnalisée pourrait être bénéfique.


« Le travail devrait se faire sur le terrain pour que les décisions du ministère soient basées sur la réalité et les besoins des élèves. »
Rose Larivière

L’éducation, ce trésor insoupçonné

Observateurs avertis et fiers ambassadeurs de leur établissement scolaire, les élèves de M. Plante recommandent au ministère de l’Éducation de repenser l’école de demain pour trouver d’autres façons de la faire évoluer.

Le concept d’enseignement traditionnel, qui mise sur un ratio enseignant-élèves jugé insuffisant, devrait être actualisé. Comme de nombreuses classes accueillent plus d’une trentaine d’élèves, ils considèrent qu’une formule éducative recourant à deux enseignants par classe serait plus pertinente et efficace.

Ils reconnaissent toutefois qu’ils ont le privilège d’avoir accès à une éducation de qualité, malgré ses failles, dans une école où les membres du personnel sont à leur écoute et qui leur offre un environnement d’apprentissage chaleureux et épanouissant.

Certains se soucient même des écoles dans les réserves amérindiennes, à savoir comment elles se portent et si les élèves ont autant de chance qu’eux – une preuve éloquente que l’éducation et la socialisation vont de pair pour former des citoyens engagés, solidaires et généreux.