La relâche

Le petit guide de survie de la relâche

La Vitrine
Contenu commandité
Enfin la relâche, s’exclament les enfants. Déjà, ont envie de répondre les parents, qui sont pris dans le tourbillon du travail et des tâches quotidiennes. Comment survivre à cette semaine qui, pour certains, sera une conciliation télétravail et congé des enfants? On respire par le nez, on boit un bon café et on suit ce petit guide pour se déculpabiliser. Parce que, non, la relâche n’est pas toujours un voyage à Walt Disney et oui, elle peut être agréable à la maison.

Planifier

La première règle, qui s’applique à toutes les (rares) sorties possibles durant la dernière année, est de planifier. Que ce soit une journée en ski, une visite au musée ou une randonnée dans un parc national: il faut réserver et acheter ses billets en ligne à l’avance. 

Ne craignez pas la météo: il se peut que la journée choisie ne soit pas la plus ensoleillée ou la plus chaude de la semaine, mais avec de bons vêtements, elle sera tout de même plaisante. 

Comme on limite les déplacements et que les services de restauration sont limités, voire fermés, on planifie aussi tout le matériel avant de partir: lunch, collations, eau, vêtements de rechange, etc. Glissez une grande couverture dans la voiture ou des chaises de camping et improvisez un pique-nique dans le coffre arrière de la voiture. Vos enfants se souviendront de ce lunch en plein air dans le stationnement!  

Respecter

Il est important de respecter les consignes en vigueur. Non seulement pour le bien-être collectif et la santé de ses proches, mais aussi par respect envers les commerçants et les employés qui doivent faire appliquer les règles. Ce n’est pas compliqué: en ski ou à la patinoire, tu montes ton cache-cou sur ton nez et tu remontes avec ta bulle familiale. Vos ados veulent voir leurs amis? Ils peuvent faire une randonnée, patiner ou faire du ski de fond, en respectant les consignes et leurs distances évidemment.

Bouger

Depuis le début de la pandémie, les experts le répètent: rester actif est bon pour le corps et l’esprit. Mais dans la routine du quotidien, on oublie souvent de bouger, par manque de temps. Profitez de la semaine de relâche pour improviser un défi sportif avec vos enfants ou vos ados; bougez à tous les jours et débutez par une séance de danse TikTok ou Just Dance afin de les intéresser. 

Relaxer

Rien au programme aujourd’hui? Pas de stress. La relâche est faite pour décrocher et relaxer. Pour lire, regarder la télé ou cuisiner en famille. Il n’y a pas de pression. Surtout en cette année particulière où les jeunes sont à bout de souffle: ils ont grandement besoin de se détendre eux aussi et d’avoir des journées sans contraintes, sans masque et sans distanciation.  

Découvrir

Et si on profitait de la relâche pour découvrir un nouveau sentier dans la région, pour expérimenter un nouveau sport d’hiver ou encore pour faire des expériences avec les enfants? Ouvrez vos horizons et laissez-vous émerveiller par ce que vos jeunes ont à vous apprendre. 

CE QUI EST PERMIS… ET CE QUI NE L’EST PAS

Vous pouvez dès maintenant visiter les musées, les commerces et les bibliothèques en bulle familiale (ou en respectant la distance de 2m). À compter du 26 février, les cinémas pourront à nouveau accueillir les clients (avec le port du masque). Vous pourrez aussi aller à la piscine municipale avec vos enfants ou en duo ou patiner librement dans un aréna. Les cours de ski et les activités extérieures passeront d’un maximum de quatre à huit personnes. 

Vous habitez en zone rouge? N’oubliez pas que le couvre-feu s’applique toujours entre 20h et 5h.

Vous habitez en zone orange? Vous pouvez sortir au restaurant. Mais un maximum de deux adultes par table, accompagnés de leurs enfants d’âge mineur, est permis. Le couvre-feu débute à 21h30.

BONNE RELÂCHE!  

Rédaction : Annie Lafrance