Plaisirs à découvrir

Ville de Lac-Mégantic : se ressourcer à cœur ouvert

Au cœur d’un environnement enchanteur, Lac-Mégantic attire depuis longtemps les amants de la nature. Le triste accident ferroviaire du 6 juillet 2013 a cependant marqué la mémoire collective et, depuis, de nombreux touristes s’y déplacent aussi pour découvrir les lieux du drame et s’y recueillir.

« L’été 2018 marque le 5e anniversaire de cette tragédie. En cinq ans, grâce à des élans de solidarité et de générosité, le portrait de la Ville a bien changé. C’est ce que nous avions envie de raconter aux gens qui viennent chez nous. Le centre-ville devient en quelque sorte un grand musée à ciel ouvert où l’on explique ce que nous étions, ce que nous devenons et ce que l’avenir nous promet », explique Karine Dubé, responsable des communications à la Ville de Lac-Mégantic.

Le point de départ de ce pèlerinage commence à l’église, où l’on relate l’accident, mais aussi toutes les étapes qui ont suivi. « De ce drame épouvantable, il en est également ressorti de belles choses : les appuis ont été nombreux, les gens ont été généreux, la population s’est retroussé les manches… On tenait à le souligner à travers cette exposition. »

Les touristes sont par la suite invités à parcourir, à pied, un parcours d’environ deux kilomètres au centre-ville, dans un trajet ponctué de 48 sculptures monumentales. Inauguré en septembre dernier, le parcours du Marcheur d’étoiles se bonifie cet été d’outils technologiques : grâce à l’ajout de puces interactives, vous pourrez en savoir plus sur l’artiste et son œuvre. 

Sur les rues Frontenac, Salaberry et Thibodeau, les gens pourront réaliser tout le chemin parcouru en cinq ans. Devant les nouvelles réalisations, des panneaux montrent comment les lieux étaient avant la tragédie, ce qui démontre à quel point Lac-Mégantic se reconstruit… et en mieux! 

Cette tragédie qui fut également environnementale a par ailleurs motivé Lac-Mégantic à se positionner dans les énergies vertes, et c’est avec fierté qu’on présentera le projet de microréseau électrique, conçu en collaboration avec Hydro-Québec. « C’est une autre façon de démontrer à quel point nous nous réinventons et nous innovons.» 

La visite s’arrêtera à l’espace de mémoire installé sur l’ancien site du Musi-Café. Un espace commémoratif y sera installé cet été, avant la construction du mémorial permanent en 2019.

Et ce musée unique continuera d’évoluer au fil du temps, afin que d’une visite à l’autre, les touristes aient toujours envie d’en découvrir plus sur ce magnifique coin de pays.