Tous les ­mercredis et jeudis, à 16h, la Retraite rassemble les gardes vêtus de la grande tenue régimentaire.

Québec

Musée Royal 22e Régiment

Gardien de la mémoire de la Citadelle de Québec et de l’unité d’infanterie qui y réside et lui a donné son nom, le Musée Royal 22e Régiment invite à un voyage dans le temps à travers plus de 300 ans d’histoire. Sa mission de mise en valeur de cette histoire ainsi que du patrimoine du Royal 22e Régiment et de la Citadelle en fait aujourd’hui un joyau à découvrir.

Déjà, il faut savoir qu’à l’intérieur des murs de la Citadelle, érigée entre 1820 et 1850, se trouvent des bâtiments d’exception. Parmi eux, la Redoute du Cap-Diamant, plus vieille construction militaire française du Canada (1693), la porte Dalhousie – seule porte authentique du Vieux-Québec n’ayant pas été refaite pour la circulation des automobiles –, l’ancienne prison militaire, de même que la casemate Est, à l’entrée, où loge notamment le Musée Royal 22e Régiment.

Depuis 1920, la Citadelle de Québec est la maison mère du Royal 22e Régiment, unique régiment d’infanterie francophone au sein de la Force régulière des Forces canadiennes. Le Musée regroupe l’une des plus importantes collections à caractère militaire au pays, de la période coloniale française à nos jours. En 2014, ses aires d’exposition ont d’ailleurs quadruplé.

La porte Dalhousie est la seule ­porte authentique du Vieux-Québec n’ayant pas été refaite pour la circulation des automobiles.
À l’intérieur des murs de la Citadelle, érigée au 
19e siècle, se trouvent des bâtiments d’exception.

Deux expositions à ne pas manquer

L’exposition permanente du Musée Royal 22e Régiment, Je me souviens, suit l’épopée du «22» à travers les moments marquants de ses quelque 100 ans d’histoire et la vie des militaires qui ont formé et forment encore cette unité d’infanterie. Elle offre une expérience immersive grâce à des bornes interactives et présente des témoignages relatant l’aventure humaine, des vidéos d’archives, des cartes de batailles et divers objets jamais exposés auparavant.    

Prolongée jusqu’au 29 septembre, une autre exposition – Armistice 1918 – Ils ont vécu la guerre – a pris l’affiche dans la continuité des commémorations du 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Elle met en lumière l’expérience vécue par des soldats, des prisonniers, des blessés et des infirmières durant cette période charnière de l’histoire et propose, à l’appui, cor­respondances, photographies d’époque, objets personnels et d’art de tranchée. 

Le Musée offre une ­expérience immersive ­grâce à des bornes ­interactives.

Salle des médailles et cérémonies 

Dans une ambiance solennelle et afin de lever le voile sur ce que représentent les médailles ­militaires, la salle Honneur et mémoire permet au public de découvrir la collection d’ordres, de décorations et de médailles du Musée. Avec plus de 300 ensembles de médailles ayant appartenu à des membres du Royal 22e Régiment, cette section donne en outre accès à des photographies et aux biographies sur bornes interactives de ceux qui ont été honorés et à qui l’exposition rend hommage. 

Dans la forteresse, les hommes et les femmes du Royal 22e Régiment font enfin vivre les traditions ­militaires. Les visiteurs en sont témoins lors du tir de canon quotidien, qui annonce midi, ou lors des cérémonies de la Relève et de la Retraite. La Relève a lieu tous les jours à 10h, du 24 juin au premier lundi de septembre. La Retraite se déroule quant à elle les mercredis et jeudis, à 16h, en juillet et en août.

La visite du Musée Royal 22e Régi­ment inclut la visite guidée d’une heure du lieu historique national. Le Musée est ouvert tous les jours.

MUSÉE ROYAL 22e RÉGIMENT
QUÉBEC
418 694-2815
lacitadelle.qc.ca