Chaudière-Appalaches

Musée de la mémoire vivante

Au Musée de la mémoire vivante de Saint-Jean-Port-Joli, nous sommes bien loin du musée traditionnel qui expose des objets de collection. Ici, ce sont les témoignages d’hommes et de femmes qui sont mis en valeur. Ses expositions en témoignent.

Des quatre expositions à l’affiche au Musée, dont l’incontournable Philippe Aubert de Gaspé, trois attirent l’attention. Excusez-la!, qui porte sur la chanson traditionnelle francophone, est particulièrement invitante. Racontée et chantée par des chanteurs amateurs et professionnels, elle évolue au rythme des visiteurs, qui sont eux aussi appelés à témoigner. «De plus, à l’intérieur de la salle, nous avons un studio insonorisé où les gens peuvent ­enregistrer une chanson», ajoute Judith Douville, chargée de projet. 

L’exposition Cueillettes d’hier et d’aujourd’hui, nous transporte dans l’univers fascinant de nos ancêtres qui cueillaient pour se nourrir, se soigner et s’abriter. Encore aujourd’hui, plusieurs font la cueillette pour de multiples raisons. «Nous avons entre autres le témoignage d’une femme qui cueille des champignons sauvages pour teindre des fibres textiles comme le lin et le coton», décrit Mme Douville.

Enfin, La pêche à l’anguille, un patrimoine vivant est la nouvelle exposition du Musée. «La pêche à l’anguille est l’un des seuls métiers encore pratiqués aujourd’hui qui ne s’enseigne pas», relate Mme Douville. Le Musée s’est donc donné pour mission de raconter à ses visiteurs l’importance de cette activité dans l’histoire du Québec qui remonte à l’époque des Amérindiens et des colons français. «Au musée de la mémoire vivante, nous créons l’occasion de nous rappeler et de parler de sujets oubliés», conclut Judith Douville.

MUSÉE DE LA MÉMOIRE VIVANTE
Saint-Jean-Port-Joli
418 358-0518
memoirevivante.org