Boréalis est situé dans l’ancienne usine de filtration d’eau de la CIP.

Mauricie

Boréalis

Ancienne capitale mondiale des pâtes et papiers, la ville de Trois-Rivières ne serait pas ce qu’elle est sans son passé relié à l’industrie papetière. Alors que cette histoire ne peut être reléguée aux oubliettes, Boréalis propose une incursion dans cette réalité en mettant en avant-plan le visage humain de l’industrie papetière.

Situé dans l’ancienne usine de filtration d’eau de la Canadian International Paper (CIP) de Trois-Rivières, Boréalis n’est pas un musée comme les autres. Il est bien plus que cela. Témoignages d’anciens ouvriers, activités ludiques, tout est mis en œuvre pour permettre à tous de vivre une expérience hors du commun.

«À Boréalis, on est un beau mélange entre un musée et un lieu historique. Les visiteurs peuvent donc s’attendre à être surpris et stimulés, que ce soit par l’expérience touristique, notre bâtiment unique, nos expositions interactives, notre vue magnifique et nos voûtes souterraines», explique la directrice de l’endroit, Valérie Bourgeois.

Des activités et des expositions, il y en a d’ailleurs pour tous les goûts à Boréalis. En effet, l’exposition permanente Racines et identité permet aux visiteurs de vivre une rencontre unique entre l’homme et la machine.

L’exposition Femmes de papier est présentée jusqu’en septembre.

La saison estivale sera toutefois marquée par l’exposition Femmes de papier qui s’annonce haute en couleur. On y propose un point de vue féminin sur une industrie essentiellement masculine. « Dans notre esprit de vouloir sortir du cadre et de toujours faire autrement, on s’est deman­dé comment on pouvait parler des pâtes et papiers mais, cette fois-ci, de manière différente de ce qui est habituellement proposé. La place des femmes est venue assez rapi­dement et on a décidé de leur laisser la parole », soutient Valérie Bourgeois.

Ainsi, c’est à travers différentes stations interactives que les visiteurs sont invités à découvrir le quotidien de femmes provenant de tous les milieux reliés à l’industrie papetière. De la femme au foyer à la cuisinière dans les camps forestiers, de la fille du papetier à la directrice d’usine, leurs histoires de vie, souvent vécues parallèlement à la réalité des hommes, permettent de repousser tous les préjugés mais, surtout, de rappeler tout le chemin parcouru depuis les cinquante dernières années.

Boréalis propose des activités interactives 
pour toute la famille.

Des activités pour toute la famille

Encore une fois cet été, la famille est également mise de l’avant à Boréalis avec des activités qui s’adressent aux tout-petits comme Ma première visite au musée. Deux nouveautés ­viennent également s’ajouter à l’offre ­familiale. Alors que Ça bûche à bobo, fait découvrir ­l’univers
des bûcherons aux visiteurs de six ans et plus, Passionné de papier/Visite en compagnie d’un ancien propose des visites exclusives en compagnie d’anciens employés des usines de pâtes et papiers.

Et pourquoi ne pas terminer la visite sur la terrasse de Boréalis? Vous profiterez ainsi du plus beau point de vue sur le fleuve ­Saint-Laurent et la rivière Saint-Maurice.

BORÉALIS
Trois-Rivières
819 372-4633
borealis3r.ca