Les Rôtisseries Duhamel

Des employés fidèles

Lorsque vient le temps de parler de l’ambiance qui règne entre les murs des Rôtisseries Duhamel, tous sont unanimes : ils font partie d’une grande famille! C’est probablement pour cette raison que l’entreprise familiale compte parmi ses rangs beaucoup d’employés cumulant plusieurs dizaines d’années de service. C’est donc avec le sourire dans la voix que quelques-uns d’entre eux se sont confiés au sujet de l’amour qu’ils portent à leur travail.
France Duhamel

» France Duhamel
   59 ans
   À l’emploi depuis : 1976

«Les Rôtisseries Duhamel, c’est une véritable histoire de famille!»

Voilà la toute première phrase qu’a dite France Duhamel au sujet de l’entreprise granbyenne. Mais au-delà de l’histoire familiale, on pourrait aussi dire que c’est une histoire d’amour qui a lié France à la grande famille des Duhamel! En effet, celle qui est aujourd’hui l’épouse de Bertrand, le fils du fondateur de la toute première Rôtisserie Duhamel à Granby, était à l’époque étudiante en administration lorsqu’on lui a proposé de travailler pour la famille. Mais la tâche était colossale puisqu’elle a dû mettre sur pied les bases administratives de l’entreprise pour une gestion rigoureuse et efficace. « Je suis partie de zéro. J’ai appris au fur et à mesure. Aujourd’hui, quand j’y repense, j’éprouve beaucoup de fierté car j’ai eu une grande part de responsabilités dans le bon roulement et le bon fonctionnement de l’entreprise », confie France qui affirme toujours avoir eu le soutien et la confiance des membres de la famille Duhamel.

Durant toute sa carrière, France a éprouvé un plaisir immense à travailler auprès de sa famille et de ses enfants. C’est d’ailleurs ce qui lui manquera le plus lorsqu’elle prendra sa retraite en février prochain. Mais la belle histoire des Rôtisseries Duhamel se poursuivra avec les jeunes qui ont pris la relève. « Avant, quand les enfants étaient plus jeunes, j’aimais bien les voir travailler tous ensemble. Aujourd’hui, je les regarde aller et je ne peux qu’être extrêmement fière qu’ils se soient associés! », dit-elle au sujet de la troisième génération de Duhamel à s’impliquer au sein de l’entreprise familiale.

À en croire France, ce ne sont pas les défis qui manqueront au cours des prochaines années. Et lorsqu’on lui parle des difficultés liées au manque de main d’œuvre dans le milieu de la restauration, elle y va de ce conseil pour ceux et celles qui aimeraient œuvrer dans ce monde unique : «Pour travailler en restauration, il faut savoir se donner, il faut avoir le feu sacré! Et contrairement à ce que l’on entend régulièrement, ce n’est pas vrai que ce sont tous les jeunes qui ne veulent pas travailler dans ce domaine. À cause des longues heures de travail, des horaires atypiques et des périodes de travail intensives, le monde de la restauration n’est pas facile. Mais une chose est certaine : lorsque l’on travaille bien, c’est apprécié!». Il faut savoir que l’esprit d’équipe chez les Duhamel est très important.

«Ce que je retiens de toutes mes années de travail pour les Rôtisseries Duhamel? C’est le plaisir qui règne chaque jour! Tous mes bons souvenirs sont reliés au plaisir que nous avions au quotidien ou lors d’événements organisés pour les employés. D’ailleurs, lorsqu’il était temps de s’amuser, les patrons étaient toujours les premiers à embarquer. Et plus c’était farfelu, mieux c’était!», raconte Mme Duhamel en riant.

Réal Hurdle

» Réal Hurdle
   63 ans
   À l’emploi depuis : 1988

Monsieur Réal Hurdle connaît Granby comme le fond de sa poche! Celui qui commence sa 30e année de service au sein des Rôtisseries Duhamel en tant que livreur en a long à dire sur le sujet : «Quand j’ai commencé, je n’avais pas de cellulaire ou de GPS pour m’aider à effectuer les livraisons aux bonnes adresses! Il a fallu que j’apprenne le nom des rues par cœur et que je mémorise la carte de la ville». Même s’il existe maintenant plusieurs outils pour faciliter son travail, M. Hurdle est d’avis que pour être un bon livreur, il faut impérativement avoir une excellente mémoire et être responsable.

Au fil des ans, M. Hurdle a vécu bon nombre de moments cocasses en tant que livreur pour les Rôtisseries Duhamel. «Je me souviens d’une fois où j’avais à livrer du poulet sur la rue Savage. Une fois rendu à cette rue, je remarque un monsieur qui me faisait de grands signes avec les bras pour que j’arrête. Je me suis donc arrêté pour lui remettre son poulet et le faire payer. Quelques secondes plus tard, j’ai réalisé que ce monsieur n’était pas le client pour lequel je devais livrer, qu’il avait commandé du poulet d’un de nos compétiteurs mais qu’il s’était régalé avec le poulet de la Rôtisserie Duhamel!», raconte M. Hurdle. 

Celui qui a débuté sa carrière auprès de Bernard Duhamel pour ensuite travailler avec Claude et Alain, travaille maintenant avec la troisième génération de Duhamel. Les jeunes, comme il aime à le dire, sont des plus dynamiques. «Travailler pour les Duhamel, j’aime ça! Ce sont des patrons en or. Je ne suis pas de la famille, mais c’est tout comme!», confie le livreur. 

Denis Lacasse

» Denis Lacasse
   70 ans
   À l’emploi depuis : 1990

Lorsqu’on demande à M. Lacasse depuis combien de temps travaille-t-il pour les Rôtisseries Duhamel, la réponse est on ne peut plus claire : vingt-huit ans… et demi! «Le et demi est très important! J’aime bien ça travailler avec les jeunes. Ce sont de très bons patrons et je sens que la nouvelle génération va aller très loin!», commente M. Lacasse. Même s’il a 70 ans bien sonnés, M. Lacasse ne pense même pas à sa retraite. «Quand je me lève le matin, j’ai toujours hâte d’aller travailler! J’ai toujours été bien traité et l’atmosphère qui règne chez les Rôtisseries Duhamel est très familial. En plus, c’est le meilleur poulet en ville qu’on y fait!», raconte-t-il..

Ayant commencé sa carrière en tant que livreur, l’homme de 70 ans a toujours eu une grande aisance à travailler dans le public. Maintenant gérant des livreurs, il s’occupe de former les plus jeunes pour leur apprendre l’excellence en matière de service à la clientèle! Mais malgré ses responsabilités de gérant, M. Lacasse n’a pas dit adieu à sa voiture de livraison. «J’aime bien retourner sur la route. Avec l’hiver qui s’en vient, ce sera plus difficile mais ça ne me dérange pas, c’est le risque du métier», dit le livreur d’expérience. 

Caroline Bousquet

» Caroline Bousquet
   45 ans
   À l’emploi depuis : 15 ans

Caroline Bousquet a travaillé près de dix ans à la Rôtisserie Duhamel avant de quitter pour consacrer du temps à ses enfants. Après avoir ouvert et opéré sa propre garderie durant six ans, Mme Bousquet a ressenti le besoin de retourner travailler auprès du public. L’ouverture d’une nouvelle succursale des Rôtisseries Duhamel était pour elle l’occasion idéale de retourner travailler auprès de sa «deuxième» famille!

«En fait, je ne considère pas mon travail comme étant une corvée. Quand je me réveille le matin, j’ai le goût d’aller travailler parce que j’aime ce que j’y fais! Ici, c’est comme si nous faisions partie d’une grande famille. On a la chance d’avoir des patrons très humains et très compréhensifs et ils sont toujours là pour nous», raconte l’assistante gérante à la réception de la succursale sur la rue Denison. 

Durant ses nombreuses années de service, Caroline en a vu des clients! Il lui est même arrivé à plusieurs reprises de recevoir des gens qui, croyant aller chez un compétiteur, venaient à la Rôtisserie Duhamel. Chaque fois, Caroline leur a dit qu’ils étaient chanceux de s’être trompés d’endroit car le poulet des Rôtisseries Duhamel est bien meilleur! 

Maryse Desrochers

» Maryse Desrochers
   56 ans
   À l’emploi depuis : 2002

«En presque 17 ans de travail à la Rôtisserie Duhamel, je n’ai jamais vu mes patrons de mauvaise humeur! Ils sont toujours souriants et prêts à nous donner un coup de pouce lorsque nous en avons besoin. L’ambiance au travail est très familiale, ce qui nous motive à toujours donner le meilleur de nous-mêmes et à travailler avec le sourire chaque jour.

Je suis chanceuse de faire partie de cette équipe très humaine et dévouée. La preuve? Il y a quelques temps, j’ai vécu des moments plus difficiles au niveau personnel et toute la famille Duhamel a démontré un réel désir de m’aider. En plus de m’offrir leur soutien et leurs encouragements, ils m’ont offert une aide inestimable! Ce sont des gens très humains et à l’écoute des besoins de leurs employés.»

Luc Villeneuve

» Luc Villeneuve
   42 ans
   À l’emploi depuis : 2001

Livreur pour les Rôtisseries Duhamel depuis maintenant 17 ans, Luc Villeneuve peut se vanter d’être doté d’un excellent sens de l’orientation et d’une efficacité redoutable! «Il faut tout de même être très prudent sur la route, pour notre sécurité et celle des autres d’une part et pour l’image que nous voulons donner à nos clients d’autre part», note-t-il.

«J’ai la chance d’avoir un très bon emploi, de partager une belle complicité avec mon équipe et mes patrons», affirme le livreur d’expérience. C’est d’ailleurs l’ambiance de camaraderie qui règne au sein des Rôtisseries Duhamel qui a amené Luc, de nature plutôt réservée, à se dégêner au fil du temps! «Disons que pour faire ce métier, il faut développer certaines aptitudes», confie Luc en riant!

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Voix de l'Est dans son intégralité, cliquez ici.