Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Monde de la moto

Vigilance, formation et équipement, voilà la clé du succès !

Article réservé aux abonnés
À moto, pas de ceinture de sécurité, pas de coussin de sécurité gonflable non plus. Et la carrosserie à déformation programmée qui encaisse les chocs… c’est vous ! On ne devient un bon conducteur de moto qu’après une bonne vingtaine de milliers de kilomètres. C’est ce qu’on appelle l’expérience. Or, cette «science» de la route peut s’apprendre rapidement lorsque les règles de sécurité essentielles sont mises en pratique.

Tout d’abord, les conducteurs d’expérience vous le diront, à moto, on doit se diriger là où porte le regard. Sur une route sinueuse, ne regardez pas le virage dans lequel vous êtes, mais le suivant. Attention à la pluie. Un deux-roues freinera toujours moins bien qu’une voiture. Ne suivez jamais un véhicule de trop près pour éviter un freinage d’urgence. Évitez aussi les plaques d’égout et les bandes blanches des passages pour piétons.

Le casque – seul équipement imposé par la loi – doit posséder tous les éléments de protection nécessaires. Tous les casques doivent répondre aux mêmes normes de protection. Les grandes différences de prix ne s’expliquent que par les matériaux qui les composent et le confort qu’ils procurent. Les gants sont également indispensables, car, en cas de chute, les mains sont particulièrement exposées. De plus, les bottes résistent beaucoup mieux aux frottements qu’une paire de chaussures et offrent une meilleure protection en cas de choc latéral.

Autrefois, la motocyclette avait une mauvaise réputation au chapitre de la sécurité. Les pertes de vie attribuables à la motocyclette atteignirent leur sommet en 1973, année où 903 motocyclistes perdirent la vie sur les routes du Canada. Ce nombre alarmant de décès et de blessures incita le Conseil canadien de la sécurité à élaborer le tout premier cours de formation en motocyclisme au monde. De nos jours, les motocyclettes et les routes sont plus sûres. Il en va de même pour les motocyclistes, qui doivent suivre un cours de conduite de moto avant de prendre la route. 

L’essentiel donc pour rouler en sécurité se résume à faire preuve de vigilance, se munir d’un bon équipement et s’inscrire à un cours pour bénéficier d’une bonne formation.


Pour consulter le cahier spécial préparé par La Voix de l'Est dans son intégralité, cliquez ici!