Monde de la moto

Vigilance, formation et équipement, voilà la clé du succès !

Article réservé aux abonnés
À moto, pas de ceinture de sécurité, pas de coussin de sécurité gonflable non plus. Et la carrosserie à déformation programmée qui encaisse les chocs… c’est vous ! On ne devient un bon conducteur de moto qu’après une bonne vingtaine de milliers de kilomètres. C’est ce qu’on appelle l’expérience. Or, cette «science» de la route peut s’apprendre rapidement lorsque les règles de sécurité essentielles sont mises en pratique.