La Voix Rurale

Un projet rassembleur pour les acteurs de la Montérégie

L’UPA de la Montérégie, 13 MRC de la Montérégie et l’agglomération de Longueuil, avec l’appui du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, ont lancé en février dernier une campagne de sensibilisation à la cohabitation en zone rurale. En Montérégie, le territoire dénombre 7000 entreprises agricoles, soit le quart des exploitations québécoises, dont 400 en Haute-Yamaska.

Démystifier les croyances

Ce projet d’envergure régionale, intitulé «Notre campagne, un milieu de vie à partager»,  a pour but de favoriser le vivre-ensemble et le dialogue entre les producteurs agricoles et les résidents. Les partenaires veulent ainsi démystifier les fausses croyances, atténuer les contrariétés et aborder les enjeux liés au travail agricole. Le tout dans le but de rendre la cohabitation plus harmonieuse tant pour les producteurs agricoles que les résidents. 


Des défis à relever

«L’agriculture occupe une place prépondérante dans la grande région de la Montérégie : le garde-manger du Québec. La proximité des acteurs du secteur bioalimentaire et les résidents peut poser de nombreux défis. Il est donc dans l’intérêt de tous d’apprendre à cohabiter. Cultiver de bonnes relations, c’est favoriser le vivre-ensemble et le partage harmonieux de l’espace commun. Or, pour se connaître et se comprendre, il faut communiquer. C’est dans ce contexte que cette campagne prend tout son sens» a souligne M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Aimentation, lors du lancement de cette initiative en février 2020.


Zone agricole et multifonctionnalité

La campagne prévoit la diffusion d’information liée à différentes thématiques via des visuels et des outils de communication relayés dans les infolettres, bulletins municipaux et publications diverses sur les médias sociaux ainsi que par des capsules vidéo et des activités d’animation grand public. L’activité du camp de jour qui vise à sensibiliser les enfants à la réalité de l’agriculture en est un bon exemple. Seront abordées entre autres des thématiques comme le bruit, les odeurs, le partage de la route, la santé des sols, les pesticides et la qualité de l’eau. La campagne touchera également aux enjeux tels que les risques pour la santé, les impacts environnementaux, la sécurité, les nuisances. Il est aussi important pour
les instigateurs de ce projet de faire ressortir la multifonctionnalité de la zone agricole comme lieu de vie, de travail et de loisir. 

Les partenaires du projet

Les  partenaires, dont fait partie la MRC de la Haute-Yamaska, mettent en commun leurs ressources et leurs efforts afin de se doter de stratégies  et d’outils permettant d’assurer un rayonnement régional à cette campagne de sensibilisation. Les démarches d’élaboration du contenu et de la structure de promotion du projet de 400 000 $ ont débuté en avril 2019 et se poursuivront jusqu’en octobre 2021.


Joëlle Jetté

Fédération de l’UPA de la Montérégie