Cégep de Granby

Témoignage d'Andréanne A. Malette

Auteure-compositrice-interprète, Andréanne a passé son enfance et son adolescence à Granby. Elle a obtenu deux diplômes du Cégep de Granby : un DEC en Arts et lettres et une AEC en chanson (École nationale de la chanson).

Ses passions se rapportent toutes aux arts. Plus jeune, elle a pratiqué la danse, elle a fait du théâtre, des arts plastiques, de la photo, du  mannequinat et de la musique, pour laquelle elle a développé une passion grandissante.

Même s’il était très pratique  que le Cégep soit à proximité puisqu’elle ne se sentait pas prête à quitter la ville,  ce n’est pas la principale raison pour laquelle elle s’y est inscrite puisque le programme offert l’intéressait beaucoup. C’était la première fois qu’elle avait l’occasion d’étudier dans un domaine qui la passionnait. Elle a adoré ses années de cégep.

Elle a beaucoup aimé passer du temps dans les locaux d’Arts et lettres. Elle a fait beaucoup de photo dans la chambre noire, ainsi que plusieurs spectacles dans l’Auditorium Desjardins. Le Cégep est devenu sa deuxième maison.

Le Cégep lui a permis de développer son amour d’apprendre et d’étudier. C’est le moment où elle a commencé à étudier dans son domaine et ça lui a donné le goût de continuer. Elle a aussi eu l’occasion de lire beaucoup de livres imposés qui ont eu pour effet de développer son goût de la lecture. Maintenant, elle lit au minimum un livre par mois, puis elle écoute plusieurs dizaines d’audio-livres  par année dans sa voiture. 

Le temps passé en Arts et lettres, profil cinéma, représente une superbe période de sa vie, mais son année à l’École nationale de la chanson a été un point tournant. C’est là qu’elle a eu la confirmation qu’elle voulait être auteure-compositrice-interprète. Sa vie a changé.

Les moments–clés de sa vie, elle les a passés dans le local de l’École, où elle a appris à collaborer, à se laisser inspirer par l’univers des autres. Les 16 étudiants étaient toujours ensemble, dans leur bulle de création. Les cours étaient très pertinents de sorte que, lorsqu’elle est arrivée à Star Académie en 2012, elle connaissait bien l’industrie de la musique. Elle savait où elle s’en allait grâce à son « background ». L’École a été son université, la base de sa carrière. Dans les locaux de l’École,  on a même baptisé un studio en son honneur.

Son parcours a confirmé sa vision de l’avenir plutôt que de la changer. Elle savait qu’elle voulait être dans le domaine des arts, mais elle ignorait si elle voulait être devant ou derrière la caméra. Les deux premières années, elle a été beaucoup derrière et  peu devant. Elle a fait des courts-métrages et a adoré ça. Elle fait encore beaucoup de montage vidéo. Et comme elle s’autogère, elle s’occupe de la portion visuelle de sa carrière la plupart du temps.

L’École nationale de la chanson lui a confirmé qu’elle voulait être devant les caméras. Ça lui a ouvert des portes pour l’avenir.

Voir à long terme? Elle est trop occupée par sa carrière actuellement et travaille plutôt à court terme. L’album qu’elle a autoproduit a été lancé en novembre dernier. La tournée va bien, ses chansons tournent beaucoup. Elle est à un moment-clé de sa carrière et se dit comblée.

Dans l’avenir, elle souhaite continuer à aller de l’avant, réaliser d’autres albums et éventuellement aller en Europe. Au fil du temps, sa carrière va probablement se transformer. La portion production deviendra peut-être plus importante et elle produira des albums pour d’autres personnes. Le côté artistique va peut-être s’atténuer, puis elle retournera derrière les caméras. Elle laisse la porte ouverte.

Elle souhaite au Cégep de vivre jusqu’à 101 ans minimum et aux étudiants de voir leurs années de cégep comme un point tournant, un moment qui va peut-être changer leur vie. Elle leur conseille de profiter de ces quelques années pour se créer, décider quel genre de personne ils souhaitent devenir et quel genre de métier ils souhaitent faire. Il s’agit là de la dernière période de leur vie où ils peuvent encore être des ados.

Elle remercie tous les professeurs, elle a vraiment apprécié le temps passé au Cégep.

CONSULTEZ LE CAHIER DANS SA VERSION INTÉGRALE ICI.