Sabrina Krause.

Cégep de Granby

Sabrina Krause veut changer le monde… un geste à la fois!

Présidente de l’Association étudiante du Cégep de Granby depuis l’automne 2017 et finissante en Sciences humaines, profil Actualités et société contemporaine, Sabrina Krause se passionne pour la politique. Une fois son DEC terminé, elle poursuivra ses études à l’UQAM en communication, politique et société. Elle se montre d’ailleurs très enthousiaste en ce qui concerne ce programme bidisciplinaire unique, qui met l’accent sur la façon dont la communication intervient en politique.

La photo, c’est la vie!

Dynamique et sportive, Sabrina adore faire de la photo, surtout des portraits qui lui permettent de capturer des instants de vie. Sensible à la beauté, elle cultive un intérêt marqué pour toutes les formes d’art ainsi que pour la communication par écrit. Elle rêve de créer, un jour, un musée qui se consacrerait à la présentation de toutes les formes d’art engagé.

Des cours, préludes à l’action

Ses années d’études au Cégep ont été pour elle riches en apprentissage. « Mes cours m’ont permis d’avoir une vision globale de l’univers, de mieux comprendre les enjeux qui touchent le Québec et le monde. À titre d’exemple, le cours d’Actualité politique internationale m’a donné le goût de prendre position. Celui-ci traite des guerres et de l’avenir de l’humanité et il m’a beaucoup appris sur la philosophie de la guerre. Également, le cours Espaces urbains qui analyse l’évolution des villes, a été très formateur », explique l’étudiante, native de Saint-Hyacinthe et résidant à Granby depuis l’âge de six ans. 

Des rencontres inspirantes

Celle-ci nous confie que son souvenir le plus marquant de ses années passées au Cégep est sans nul doute sa participation aux Forums étudiants.

 « Au début de 2017 et 2018, j’ai eu la chance de me rendre à Québec pour prendre part à cette activité durant laquelle les étudiants simulent un débat parlementaire et ce fut pour moi une véritable révélation. C’est précisément là que je me suis rendu compte que j’étais loin d’être la seule à m’intéresser à la politique et que d’autres jeunes provenant d’autres cégeps désiraient, tout comme moi,  changer le monde un geste à la fois. Ces rencontres m’ont fourni l’élan dont j’avais besoin pour m’engager encore plus. Parmi ces gens qui m’ont beaucoup inspirée, il y a Émile Lambert-Deslandes qui étudie, lui aussi, au Cégep de Granby et avec qui j’ai fait la connaissance au Forum 2017. À l’époque, Émile était le président de l’Association étudiante et c’est en grande partie grâce à lui que je me suis impliquée dans l’Association. Cette forme d’engagement m’a tout de suite plu à un point tel que j’ai regretté de ne pas en être devenue membre plus tôt », indique l’étudiante.

Ambitieuse et dynamique 

Dans moins d’un mois, Sabrina quittera Granby pour poursuivre son rêve dans la métropole où elle souhaite, une fois son baccalauréat terminé, continuer  ses études à la maîtrise. « J’aimerais réaliser une maîtrise en relations internationales et devenir critique politique dans les médias et, qui sait, peut-être un jour enseigner à l’université tout en m’occupant de la gestion de mon musée d’art engagé! », déclare la jeune femme dont les ambitions sont à la mesure de son dynamisme et de son engagement social.

Précieuse démocratie 

Lorsqu’on lui demande quel vœu elle ferait si elle avait une baguette magique, elle répond, fidèle à ses convictions, que ce serait d’affranchir tous les pays gouvernés par des dictateurs et de leur donner le goût de la démocratie afin qu’ils puissent choisir leur gouvernement de façon juste et équitable. Pour ce qui est des pays démocratiques, elle voudrait  que leurs citoyens se rendent compte de leur chance  et qu’ils ne tiennent pas pour acquis leur droit de vote. « La population doit se servir de son droit de vote pour donner son opinion de façon éclairée et engagée », conclut l’étudiante vouée à un avenir des plus lumineux!

CONSULTEZ LE CAHIER DANS SA VERSION INTÉGRALE ICI.