CAB

Les Diabétiques de la Haute-Yamaska inc.

Sa mission Depuis 1987, les Diabétiques de La Haute-Yamaska ont la mission suivante : • Informer, sensibiliser la population, promouvoir la prise en charge du bon contrôle du diabète • Briser l’isolement • Aider les personnes diabétiques et leur famille à mieux comprendre leur état de santé et à se doter d’un milieu de vie adapté à leur situation afin d’éviter les complications à court, moyen et long terme.

Ses services

• Volet général : personnes diabétiques de type 2

• Cafés-rencontres avec des spécialistes du milieu de la santé 

• Séances de dépistage du diabète avec une infirmière spécialisée en diabète

• Conférences sur des sujets variés : diabète, saine alimentation, importance de l’activité physique, saines habitude vie, soins préventifs

• Aide financière possible permettant à de jeunes enfants diabétiques de séjourner au Camp Carowanis

Nouveau : activités et services adaptés

• Volet Jeunesse : 0–18 ans de type 1

• Volet 18+ : adultes diabétiques de type 1

• Volet Anglophone

Ses besoins

Les possibilités de bénévolat sont nombreuses et variées : conseil d’administration, participation à des comités courants ou occasionnels, besoins ponctuels lors d’activités ou engagement à plus long terme : les besoins sont toujours présents.

Ses bénévoles

La participation des bénévoles est essentielle à la bonne marche de notre organisme. Grâce à un travail exceptionnel et constant, notre brigade de téléphonistes informe régulièrement nos membres qui n’ont pas d’adresse Internet ou qui préfèrent être contactés par téléphone. Les administrateurs sont présents dans la préparation et la réalisation des activités. Ils sont la courroie de transmission de vos besoins et de vos suggestions.

Un grand merci à ces toutes ces personnes sans qui les Diabétiques de La Haute-Yamaska ne pourraient pas réaliser tous leurs projets, toutes leurs activités, voire atteindre leur mission.

223-170, rue St-Antoine Nord
Granby (Québec)  J2G 5G8
450 372-1151
diabetiqueshy@gmail.com

Pour consulter le cahier spécial dans son intégralité, cliquez ici.