Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Bromont

Le beau temps est arrivé

Marie-Claude Thibaudeault
Rédacteur publicitaire
Article réservé aux abonnés
L’été est à nos portes. Et surtout, surtout : la pandémie à la COVID-19 continue de perdre du terrain au profit de la vaccination.
Louis Villeneuve, Maire de Bromont

Je tiens à remercier toutes les Bromontoises et tous les Bromontois pour les sacrifices accomplis au cours des 18 derniers mois qui ont été marqués par une pandémie historique. Tous ensemble, nous avons fait face à des défis que nous avons dû relever sans mode d’emploi et avec peu de temps de préparation pour le faire. Nous avons démontré à chaque étape un haut niveau de résilience et d’adaptation.

Il est maintenant venu le temps de renouer avec nos proches et certaines habitudes qui nous étaient acquises mais dont nous avons été privées abruptement. Je vous demande cependant de demeurer prudents et de continuer à respecter les consignes de la santé publique, mais savourez ces moments qui nous ont tellement manqués. De notre côté au conseil municipal, malgré cette période difficile avec l’appui de l’administration municipale, nous avons travaillé sans relâche au cours des dernières années pour continuer d’améliorer votre qualité de vie en maintenant les services et en ajoutant des nouveaux. 

Du côté du développement durable, nous avons mis à niveau le plan adopté en 2012 en s’engageant à accomplir de nouvelles actions. Nous avons installé d’un conteur dédié entièrement à la récupération du verre et les sacs de plastique sont maintenant interdits de distribution dans nos commerces. Un règlement régissant l’application des pesticides sera adopté à l’automne. De grands chantiers sont en cours alors qu’une défectuosité majeure au bâtiment du poste de police nous a obligé à relocaliser le service en entier dans de nouveaux locaux sur le boulevard de l’Aéroport; un édifice patrimonial, le Centre culturel St-John, sera mis à niveau et agrandi; le Vieux-Bromont battra au rythme de sa nouvelle place publique et le parc des Sommets aura bientôt son point de ralliement lorsque le chalet d’accueil sera terminé. La Ville a contribué au financement de la réfection du pont de la route 241 afin d’ajouter une piste cyclable. Bientôt les organismes de Bromont pourront profiter d’un centre communautaire. Le parc Grégoire sera bonifié au cours des prochaines années, alors que des améliorations ont été complétées au Campus Germain-Désourdy. On apprécie ses nouveaux jeux d’eau lors des journées de canicule. Le projet Bromont Ville nourricière est aussi en plein essor. Toutes ces actions sont tangibles, mais d’autres, aussi cruciales, mais moins visibles sont également effectuées : le règlement sur les redevances lors de nouveaux développements est maintenant plus équitable pour les citoyens et nous poursuivons l’important chantier de la saine gestion des actifs afin de prévoir à long terme les investissements de la Ville au chapitre de ses infrastructures. À cette liste impressionnante, ajoutons les investissements sur les terrains disponibles dans le parc scientifique pour attirer de nouveaux investisseurs et le travail qui avance dans le dossier du transport durable et collectif pour desservir notre population. Tous ces projets, chers concitoyens, sont à l’image de nous les Bromontoises et les Bromontois : une communauté dynamique, en mouvement, qui relève les défis, mais aussi inspire l’action. 

Soyez assurés que, au plus sombre de la pandémie, notre travail, à nous les élus, a été inspiré par vos efforts et votre courage. 

Je tenais à vous dire merci !


Les superbes photos, présentées, proviennent de la galerie d’œuvres du regretté photographe Pierre Dunnigan. Décédé tragiquement cet hiver, ce Bromontois a connu une brillante carrière et remporté plusieurs prix et distinctions. Il a entre autres capté à de nombreuses reprises des scènes de vie et paysages qui reflètent toute la beauté de la région.


Pour consulter le cahier spécial préparé par La Voix de l'Est dans son intégralité, cliquez ici!