M. José St-Onge

JJB

José St-Onge: pour l’amour de la musique !

Depuis plus de 25 ans, M. José St-Onge partage avec ses élèves son amour inconditionnel pour la musique. Véritable passionné, ce trompettiste chevronné enseigne la musique en plus de diriger les quatre harmonies et le stage band de l’école Jean-Jacques-Bertrand avec son collègue Pascal Martin. Cette année seulement, près de 350 jeunes de la première à la cinquième secondaire se sont inscrits en musique, ce qui représente près du tiers des élèves de l’école. Ce n’est pas surprenant puisque le dynamique professeur sait très bien « vendre » sa matière !

« Chaque année, nous produisons deux spectacles en plus d’offrir une prestation lors du bal des finissants. Nous participons également au concours Solistes et petits ensembles de Victoriaville de même qu’au MusicFest Québec avec les différents ensembles », souligne fièrement M. St-Onge. Fort occupés, les jeunes musiciens ont de qui tenir ! Très actif dans le milieu musical, José St-Onge est non seulement trompettiste au sein du Cercle Philharmonique- de Saint-Jean-sur-Richelieu-, mais aussi pour l’Harmonie Calixa-Lavallée de Sorel-Tracy. 

En plus de cette passion, le musicien d’expérience est mordu de football ! « Je suis le coordonnateur du programme pour Les Lions, Les Gaulois et Les Astérix, les trois équipes de l’école. Je suis également responsable du protocole de gestion des commotions cérébrales. Cela veut donc dire que j’effectue le suivi avec les jeunes qui ont subi une commotion, et ce, peu importe le sport qu’ils pratiquent et peu importe si la commotion a eu lieu à l’école ou non », poursuit-il. 

Une école où il fait bon vivre !

Aux dires de M. St-Onge, l’école Jean-Jacques-Bertrand offre l’opportunité aux professeurs de pouvoir créer de solides liens avec les élèves puisqu’elle n’est ni trop grande, ni trop petite. « C’est très chaleureux comme milieu. Je m’y sens comme à la maison », affirme-t-il. Une seule visite à cette magnifique école de Farnham suffit pour voir qu’elle est habitée par des passionnés de l’éducation. « Ici, les gens ne comptent pas leurs heures. Du concierge à la direction, tout le monde est dévoué à la même cause, celle du bonheur de nos élèves. Les jeunes qui fréquentent l’école Jean-Jacques-Bertrand sentent qu’on les aime et c’est ce qui constitue la clé du succès de notre établissement », conclut M. St-Onge.

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Voix de l'Est dans son intégralité, cliquez ici.